Tout sur Alejandro Valverde

L'Américain Sepp Kuss (Kumbo-Visma) s'est imposé en solitaire dans la 15e étape du Tour de France dimanche à Andorre-la-Vieille. Le coéquipier de Wout van Aert a accéléré dans la dernière ascension du jour, le Col de Beixalis. Derrière, Tadej Pogacar (UAE Emirates) a contrôlé ses adversaires qui l'ont attaqué sans le sortir de leurs roues. Guillaume Martin (Cofidis) a quant à lui perdu sa 2e place du général après avoir lâché prise dans la descente de l'avant-dernière difficulté.

Le coureur slovène a assommé ses adversaires lors des deux étapes alpestres. Les images de ses ascensions sur le grand plateau dans les cols de Romme et de la Colombière sous les regards interloqués des concurrents qu'il dépassait ont forcément marqué les esprits et semé le doute sur les performances d'un coureur dans une épreuve à l'héritage pas toujours reluisant. Tentative d'autopsie.

Le vainqueur du Tour de France, le Slovène Tadej Pogacar, a remporté la 107e édition de Liège-Bastogne-Liège, la Doyenne des classiques cyclistes, devant le champion du monde, le Français Julian Alaphilippe.

Wout van Aert (Jumbo-Visma) a remporté la 55e édition de l'Amstel Gold Race (WorldTour), dimanche aux Pays-Bas. Après 13 tours d'un circuit local de 16,9 kilomètres, soit 218 bornes, le Belge s'est imposé pour une infime avance devant le Britannique Thomas Pidcock (INEOS-Grenadiers). L'Allemand Maximilian Schachmann (BORA-hansgrohe) a pris la 3e place.

Alejandro Valverde continue à s'étonner lui-même, à 38 ans. L'Espagnol revient sur son parcours et sur le titre mondial tant attendu qu'il a empoché à Innsbruck.

Le champion du monde de cyclisme sur route l'Espagnol Alejandro Valverde est le lauréat du Vélo d'Or, le prix qui récompense le meilleur coureur mondial de l'année. Il est attribué par le magazine spécialisé Vélo Magazine depuis 1992 et fait autorité.

Le peloton a pédalé ses derniers kilomètres le week-end dernier, en Asie, au Tour de Guangxi en Chine et à la Japan Cup. Que retenir de la saison écoulée ? Un bilan en vingt chiffres, avec une conclusion marquante : la large base de bons coureurs belges, qui ont toutefois marqué trop peu de points, à une exception près.

L'Espagnol Alejandro Valverde est devenu champion du monde de cyclisme sur route dimanche à Innsbruck, en Autriche. Le Murcian a enlevé la course élites hommes en s'imposant après 258,5 km de course devant le Français Romain Bardet, médaille d'argent, et le Canadien Michael Woods, médaille de bronze. Le Néerlandais Tom Dumoulin termine au pied du podium.

Jusqu'il y a peu, le cyclisme n'avait qu'une super star : Peter Sagan. Julian Alaphilippe (26) commence à rejoindre le triple champion du monde en matière de popularité et de sens du spectacle. Surtout si dimanche, à Innsbruck, il succède au champion slovaque. Portrait.

Grâce à son triomphe au Tour d'Espagne, Simon Yates a permis à la Grande-Bretagne de réaliser le Grand Chelem dans les tours, cette année. Ce n'est pas le seul constat significatif. Dix leçons à retenir de cette Vuelta 2018.

Comme mercredi à l'occasion de la Flèche Wallonne, Alejandro Valverde va chercher dimanche lors de la 104e édition de Liège-Bastogne-Liège d'entrer davantage dans la légende du cyclisme. Le doyen des vainqueurs, lauréat à 37 ans moins 3 jours l'an dernier à Ans, peut égaler le record de 5 victoires dans la "Doyenne" d'Eddy Merckx établi entre 1969 et 1975.

Quand Eddy Merckx a remporté Liège-Bastogne-Liège pour la cinquième fois, en 1975, il semblait avoir établi un record éternel. Or, dimanche, Alejandro Valverde, le Cannibale des Ardennes, peut l'égaler. Quel est son secret ?