Tout sur Albert Stuivenberg

Dans l'ombre des grands championnats européens, la Pro League est devenue une université pour jeunes talents, qui y peaufinent leur formation avant de partir à l'assaut de la renommée mondiale.

Toujours aussi séduisant avec le ballon, le football de Genk semble avoir oublié sa formule d'efficacité. À la recherche des symptômes d'un été malmené.

L'AS Eupen n'a pas quitté sa position très inconfortable à l'avant-dernière place du classement de la Jupiler Pro League de football, devant Ostende qui n'en sera pas éternellement la lanterne rouge, tandis que Genk, son adversaire en début de soirée samedi au Kehrweg où il n'y a pas eu de vainqueur (3-3, mi-temps: 2-0), ne s'est pas rapproché du top-6.

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, plusieurs coaches pourraient prochainement imiter l'exemple de René Weiler.

Albert Stuivenberg a entamé sa carrière d'entraîneur principal par une fameuse course-poursuite. Le 20/30 réalisé par le KRC Genk sous la direction du Rotterdamois l'a laissé à un point des PO1. En revanche, les Limbourgeois sont parmi les huit meilleurs de l'Europa League.

Le football du Racing ressemblait à une ville médiévale. Une cité sans structure, sans boulevards et sans logique, où le talent ne faisait que se perdre. Pour apprivoiser leur espace, les Limbourgeois ont fait appel à un Néerlandais. En 2017, Albert Stuivenberg trace les plans du nouveau Genk. Visite guidée.

Le Néerlandais Albert Stuivenberg a été présenté comme le nouvel entraîneur du KRC Genk mardi. Adjoint à Manchester United depuis 2014 sous l'ère Van Gaal, Albert Stuivenberg, 46 ans, prend la succession de Peter Maes remercié la veille par le club limbourgeois. Ce sera son premier poste comme entraîneur principal.