Tout sur Aimé Anthuenis

Parce que le Canonnier a un jour été plein. Parce que Mouscron a un jour été hype, parce que le Med, l'Isly et le Donald'Son étaient plus les repaires d'une bande de potes que d'une équipe de foot. Et puis, forcément parce que Jean-Pierre Detremmerie. Voilà pourquoi, avant de devenir un club sans âme, Mouscron a été un candidat régulier au podium. Et un morceau d'histoire.

En quête d'un nouvel équilibre depuis son titre, Genk cherche désormais sa voie sous la conduite de John van den Brom. Le Néerlandais est-il le GPS idéal pour les emmener à destination?

Il y a tout juste trente ans, Domenico Olivieri et Pierre Denier, alors joueurs, ont vécu la difficile première saison du Racing, après sa fusion. Maintenant, depuis leur position en retrait, ils apprécient la remontée en flèche de Genk.

Cinq questions qu'on n'osait pas posé à... Aimé Anthuenis (74 ans) qui, il y a vingt ans, offrait au KRC Genk le premier titre de son histoire.

Clap de fin pour Olivier Deschacht à Anderlecht. Le Sporting n'a pas proposé de nouveau contrat au défenseur de 37 ans, qui a passé toute sa carrière à Anderlecht. "Le RSCA prépare actuellement une nouvelle saison et il a décidé de ne pas renouveler le contrat d'Olivier lequel vient à son terme", a indiqué le club dans un communiqué.

Quel que soit le déroulement des PO1, Genk va continuer à faire la fête. Le 1er juillet, il célèbre ses trente ans. En trois décennies, il s'est forgé un fameux palmarès. Il a joué en Ligue des Champions et son école des jeunes est vantée à l'étranger. Même si le début a été tout sauf une réussite.

Pour la première fois de la décennie, Anderlecht entame le championnat sans joueur wallon ou bruxellois dans le noyau A. Comment en est-on arrivé là ?