Tout sur Agence mondiale antidopage

La Russie est exclue pour deux ans des grandes compétitions mondiales, dont les Jeux olympiques d'été de Tokyo en 2021 et ceux d'hiver de Pékin en 2022, pour avoir transgressé les règles antidopage, a annoncé jeudi le Tribunal arbitral du sport (TAS).

L'agence antidopage russe a annoncé jeudi son intention de contester les sanctions prises à l'encontre de la Russie, mise au ban de la communauté sportive internationale pendant quatre ans en raison de falsifications de données antidopage.

Johan Bruyneel, ex-directeur sportif de la star déchue du cyclisme Lance Armstrong, a écopé mercredi d'une suspension à vie de toute activité sportive par le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour son rôle dans le système de dopage mis en place autour de l'ancien leader des équipes US Postal et Discovery Channel.

L'Agence mondiale antidopage (AMA) va lever la suspension de la Russie, prononcée en novembre 2015 après les révélations sur l'existence d'un système de dopage d'Etat entre 2011 et 2015, a-t-elle annoncé vendredi.

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a confirmé mercredi l'existence d'un problème de fiabilité avec les nouveaux flacons et recommandé l'utilisation de l'ancien modèle lors des Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang (9-25 février).

Les services d'enquêtes russes ont accusé mardi Grigori Rodtchenkov, à l'origine du scandale touchant le sport russe, d'avoir dopé personnellement les sportifs russes et d'avoir "manipulé" des tests, à quelques jours d'une décision sur la participation de la Russie aux prochains JO d'hiver.

Se doter de règles claires pour punir les organisations sportives qui commettent des fautes ou trichent à grande échelle comme ce fut le cas en Russie: l'Agence mondiale antidopage (AMA) a adopté jeudi un régime de sanctions pour combler une lacune dans son arsenal. Elles pourront être appliquées à partir du 1er avril 2018.

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a publié lundi son rapport sur les violations des règles antidopage pour l'année 2015. Et la Belgique se classe dans le top 5.

Les Observateurs indépendants de l'Agence mondiale antidopage (AMA) chargés de rédiger un rapport sur le programme antidopage mis en oeuvre durant les Jeux Olympiques de Rio ont souligné jeudi, dans leur publication finale, "plusieurs résultats positifs" mais également des "échecs logistiques" quant à la lutte antidopage durant ces Olympiades.