Tout sur Abou Dhabi

Max Verstappen (Red Bull) a décroché dimanche le premier titre de champion du monde de Formule 1 de sa carrière. Le Néerlandais, profitant de l'entrée de la safety car à quelques tours de la fin, a dépassé le Britannique Lewis Hamilton dans le dernier tour du Grand Prix d'Abou Dhabi, 22e et dernier rendez-vous de la saison.

Max Verstappen (Red Bull) a signé samedi la pole position lors des qualifications du Grand Prix d'Abou Dhabi de Formule 1, 22e et dernière manche du championnat du monde. Le Néerlandais a bouclé les 5.281 km du circuit de Yas Marina en 1:22.109, devançant son rival pour le titre Lewis Hamilton de 371 millièmes.

Déjà auteur du meilleur chrono vendredi matin lors de la première séance et samedi matin de la troisième, Max Verstappen (Red Bull) a signé la pole position à l'issue des qualifications du Grand Prix d'Abou Dhabi, 17e et dernière épreuve du championnat du monde de Formule 1, samedi après-midi sur le circuit de Yas Marina (5,554 km). Verstappen signe la 3e pole de sa carrière, et la première de la saison, en 1:35.246.

Avec initialement 22 courses, la saison 2020 de Formule 1, qui débute dimanche en Autriche, devait être une levée record, mais c'était avant le coronavirus, auquel on doit un calendrier réduit mais plus dense qui devrait rendre la fiabilité et la régularité clés.

Le Brésil a terminé l'année 2019 sur une bonne note en battant la Corée du Sud 3-0 en amical mardi, à Abou Dhabi, mettant fin à une série de cinq matches sans victoire depuis le titre de la Copa America en juillet.

L'Union européenne de football (UEFA) devrait recommander l'exclusion de Manchester City de la Ligue des champions en raison des violations des règles du fair-play financier par le club, rapporte lundi le New York Times sur son site internet.

L'isolement du Qatar dans le Golfe a des répercussions jusque sur les terrains de foot de la Coupe d'Asie, où pour leur demi-finale mardi, les Emirats arabes unis, pays hôte, n'ont vendu aucun billet aux supporters adverses qataris.

Un retour d'enfer! Après huit ans de purgatoire consécutifs à un grave accident de rallye, Robert Kubica, titularisé jeudi par l'écurie Williams pour la saison prochaine, va reprendre le fil de sa carrière en Formule 1.