"En 2012, la chance n'a pas souvent été de mon côté. J'espère qu'en 2013, les choses iront autrement. Je suis prête pour cela", a expliqué Svetlana Bolshakova. "Ma blessure au dos est sous contrôle. Je fais des exercices de renforcement musculaire et même les autres blessures dont je souffrais font partie du passé. Je m'entraîne à temps plein. Six jours sur sept. Je me repose seulement le dimanche. Le reste du temps, je pratique deux sessions d'exercices par jour. Parfois, je prolonge et je m'entraîne quatre heures, voire plus, avec une petite pause. Je veux être en forme. Les Mondiaux de Moscou sont un objectif pour moi. Je veux obtenir un gros résultat dans mon pays d'origine", a précisé l'athlète belge née en Russie. "J'ai beaucoup souffert après ma mauvaise prestation aux Jeux Olympiques de Londres. J'ai même pensé arrêter, mais je suis heureuse de poursuivre cette saison. J'espère vraiment connaître une année sans blessure. Pas après pas, cela va mieux. Ma première compétition sera en salle le 27 janvier à Gand. Ce sera une préparation en vue de l'Euro en salle de Göteborg, prévu début mars et pour lequel je dois franchir la limite de 14m07. En extérieur, je reprendrai la compétition à Lokeren. Et ce avec les Mondiaux de Moscou dans la tête", a conclu Bolshakova, médaillée d'argent aux Championnats d'Europe de Barcelone en 2010. . (ERIC LALMAND)

"En 2012, la chance n'a pas souvent été de mon côté. J'espère qu'en 2013, les choses iront autrement. Je suis prête pour cela", a expliqué Svetlana Bolshakova. "Ma blessure au dos est sous contrôle. Je fais des exercices de renforcement musculaire et même les autres blessures dont je souffrais font partie du passé. Je m'entraîne à temps plein. Six jours sur sept. Je me repose seulement le dimanche. Le reste du temps, je pratique deux sessions d'exercices par jour. Parfois, je prolonge et je m'entraîne quatre heures, voire plus, avec une petite pause. Je veux être en forme. Les Mondiaux de Moscou sont un objectif pour moi. Je veux obtenir un gros résultat dans mon pays d'origine", a précisé l'athlète belge née en Russie. "J'ai beaucoup souffert après ma mauvaise prestation aux Jeux Olympiques de Londres. J'ai même pensé arrêter, mais je suis heureuse de poursuivre cette saison. J'espère vraiment connaître une année sans blessure. Pas après pas, cela va mieux. Ma première compétition sera en salle le 27 janvier à Gand. Ce sera une préparation en vue de l'Euro en salle de Göteborg, prévu début mars et pour lequel je dois franchir la limite de 14m07. En extérieur, je reprendrai la compétition à Lokeren. Et ce avec les Mondiaux de Moscou dans la tête", a conclu Bolshakova, médaillée d'argent aux Championnats d'Europe de Barcelone en 2010. . (ERIC LALMAND)