Nys comptait 10 points d'avance sur Niels Albert et Kevin Pauwels au moment d'aborder ce dernier rendez-vous de ce challenge de régularité suite à sa victoire la semaine dernière à Hoogstraten (son 60e succès en Superprestige). Il lui suffisait donc de marquer 6 points soit terminer 10e pour conserver un trophée qu'il a remporté en 1999, 2000, 2002, 2003, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2011, 2012 et cette année donc. Seuls le Néerlandais Richard Groenendaal (2001), Bart Wellens (2004) et Zdenek Stybar (2010) ont interrompu cette mainmise de Nys. Samedi, le 'Cannibale' de Baal est resté sur la défensive tout au long de la course alors que le champion de Belgique Vantornout prenait les devants à quelques tours de la fin pour remporter sa deuxième victoire de la saison en Superprestige (après Gieten). Le Superprestige est doté de 72.500 euros, dont 26.000 pour le vainqueur. (TED)

Nys comptait 10 points d'avance sur Niels Albert et Kevin Pauwels au moment d'aborder ce dernier rendez-vous de ce challenge de régularité suite à sa victoire la semaine dernière à Hoogstraten (son 60e succès en Superprestige). Il lui suffisait donc de marquer 6 points soit terminer 10e pour conserver un trophée qu'il a remporté en 1999, 2000, 2002, 2003, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2011, 2012 et cette année donc. Seuls le Néerlandais Richard Groenendaal (2001), Bart Wellens (2004) et Zdenek Stybar (2010) ont interrompu cette mainmise de Nys. Samedi, le 'Cannibale' de Baal est resté sur la défensive tout au long de la course alors que le champion de Belgique Vantornout prenait les devants à quelques tours de la fin pour remporter sa deuxième victoire de la saison en Superprestige (après Gieten). Le Superprestige est doté de 72.500 euros, dont 26.000 pour le vainqueur. (TED)