Lors de Genk - Anderlecht, si on revoit le Racing qui a atomisé Zulte Waregem en Coupe, tout est possible. Mais si on a l'équipe qui a bâclé son match de championnat trois jours plus tard contre le même adversaire, Anderlecht risque de se balader.

Les Limbourgeois font globalement une très belle saison : une position intéressante au classement, les demis de la Coupe sont assurés, le printemps européen aussi. Mais s'ils continuent à avoir des soirs sans, il pourraient se retrouver les mains vides en mai. Il leur manque actuellement de la constance et de la hargne pour jouer le titre.

Anderlecht en est à huit victoires d'affilée mais se fait siffler par son public contre Louvain. C'est bon signe, ça veut dire que le stade vise encore plus haut, exige un retour au vrai label mauve : les résultats avec la manière.

Propos recueillis par Pierre Danvoye

Lors de Genk - Anderlecht, si on revoit le Racing qui a atomisé Zulte Waregem en Coupe, tout est possible. Mais si on a l'équipe qui a bâclé son match de championnat trois jours plus tard contre le même adversaire, Anderlecht risque de se balader. Les Limbourgeois font globalement une très belle saison : une position intéressante au classement, les demis de la Coupe sont assurés, le printemps européen aussi. Mais s'ils continuent à avoir des soirs sans, il pourraient se retrouver les mains vides en mai. Il leur manque actuellement de la constance et de la hargne pour jouer le titre. Anderlecht en est à huit victoires d'affilée mais se fait siffler par son public contre Louvain. C'est bon signe, ça veut dire que le stade vise encore plus haut, exige un retour au vrai label mauve : les résultats avec la manière. Propos recueillis par Pierre Danvoye