Grâce à sa victoire à Athènes, Sturm Graz compte actuellement 3 points. Les Autrichiens se verraient donc bien l'emporter à domicile contre Anderlecht, qui totalise 6 unités. Seulement les Mauves pètent le feu en ce début de saison. Ils se rendent en Autriche pour gagner et se qualifier le plus vite possible pour la suite de l'Europa League. Mais gare à l'excès de confiance tout de même !

L'entraîneur : Franko Foda

Foda entame sa 14e saison d'affilée au Sturm Graz ! Il en est donc devenu un monument. Il a été promu entraîneur principal en 2006, assurant la succession de Michael Petrovich, après avoir assumé les fonctions de joueur puis d'entraîneur adjoint. Il est le seul au club à avoir participé aux trois titres nationaux du Sturm. Il y est tellement attaché qu'il a déclaré à maintes reprises qu'il ne le quitterait que pour un club étranger. Selon Foda, Anderlecht est l'adversaire le plus dangereux de cette poule attractive.

Le joueur à suivre : Jürgen Säumel

Après un passage de trois ans à Torino, en Serie B, et une demi-saison au MSV Duisburg, Jürgen Säumel est revenu au club où sa carrière avait commencé. L'Autrichien compte aussi plusieurs sélections nationales. Le gaucher dispose d'un excellent bagage technique et d'un bon passing. Malgré sa fragilité, il est important pour le Sturm Graz. Au c£ur de la ligne médiane, aux côtés de Manuel Weber, il peut imprimer son sceau sur une partie.

Le jeu

Le Sturm, qui évolue en 4-5-1, préfère les équipes qui font le jeu. Il tente avant tout de préserver ses filets. Il est très difficile à démanteler : il se replie pour mieux exploiter son arme favorite, le contre. Les rapides extérieurs Andreas Hölzl et Patrick Wolf constituent les joueurs idéaux pour la tactique du club autrichien. Ils changent régulièrement de flanc et sont rapides. Quand l'équipe doit forcer un résultat, elle souffre mais jamais elle ne s'avoue vaincue tant que les chiffres ne sont pas trop lourds. L'international hongrois Imre Szabics évolue derrière l'avant-centre Darko Bodul, qui remplace Roman Kienast, un buteur de 1,89 m indisponible plusieurs mois suite à une fracture au pied. La défense forme un bloc solide. Ferdinand Feldhover semble devoir céder sa place au centre à Milan Dudic. De temps en temps, Mario Haas, la légende du club, âgé de 34 ans, reçoit encore des minutes de jeu. Il n'est pas un fin technicien mais reste redoutable.

La composition probable

Gardien : Gratzei

Défenseurs : Strandfest, Dudic, Burgstaller, Popkhadze

Milieux : Wolf, Weber, Szabics, Saümel, Hölzl

Avant : Bodul

Sport/Foot Magazine

Grâce à sa victoire à Athènes, Sturm Graz compte actuellement 3 points. Les Autrichiens se verraient donc bien l'emporter à domicile contre Anderlecht, qui totalise 6 unités. Seulement les Mauves pètent le feu en ce début de saison. Ils se rendent en Autriche pour gagner et se qualifier le plus vite possible pour la suite de l'Europa League. Mais gare à l'excès de confiance tout de même ! L'entraîneur : Franko Foda Foda entame sa 14e saison d'affilée au Sturm Graz ! Il en est donc devenu un monument. Il a été promu entraîneur principal en 2006, assurant la succession de Michael Petrovich, après avoir assumé les fonctions de joueur puis d'entraîneur adjoint. Il est le seul au club à avoir participé aux trois titres nationaux du Sturm. Il y est tellement attaché qu'il a déclaré à maintes reprises qu'il ne le quitterait que pour un club étranger. Selon Foda, Anderlecht est l'adversaire le plus dangereux de cette poule attractive. Le joueur à suivre : Jürgen Säumel Après un passage de trois ans à Torino, en Serie B, et une demi-saison au MSV Duisburg, Jürgen Säumel est revenu au club où sa carrière avait commencé. L'Autrichien compte aussi plusieurs sélections nationales. Le gaucher dispose d'un excellent bagage technique et d'un bon passing. Malgré sa fragilité, il est important pour le Sturm Graz. Au c£ur de la ligne médiane, aux côtés de Manuel Weber, il peut imprimer son sceau sur une partie. Le jeu Le Sturm, qui évolue en 4-5-1, préfère les équipes qui font le jeu. Il tente avant tout de préserver ses filets. Il est très difficile à démanteler : il se replie pour mieux exploiter son arme favorite, le contre. Les rapides extérieurs Andreas Hölzl et Patrick Wolf constituent les joueurs idéaux pour la tactique du club autrichien. Ils changent régulièrement de flanc et sont rapides. Quand l'équipe doit forcer un résultat, elle souffre mais jamais elle ne s'avoue vaincue tant que les chiffres ne sont pas trop lourds. L'international hongrois Imre Szabics évolue derrière l'avant-centre Darko Bodul, qui remplace Roman Kienast, un buteur de 1,89 m indisponible plusieurs mois suite à une fracture au pied. La défense forme un bloc solide. Ferdinand Feldhover semble devoir céder sa place au centre à Milan Dudic. De temps en temps, Mario Haas, la légende du club, âgé de 34 ans, reçoit encore des minutes de jeu. Il n'est pas un fin technicien mais reste redoutable. La composition probable Gardien : Gratzei Défenseurs : Strandfest, Dudic, Burgstaller, Popkhadze Milieux : Wolf, Weber, Szabics, Saümel, Hölzl Avant : Bodul Sport/Foot Magazine