"La concurrence est dure, mais comme professionnel, tu dois faire avec. C'est la même chose à Porto. Il y a beaucoup de qualités dans l'entre-jeu, cela se voit déjà à l'entraînement", a expliqué Steven Defour en marge de la deuxième session d'entraînement à Knokke-Heist, jeudi. "Je n'ai qu'une seule chose à faire, me donner à fond à l'entraînement pour n'avoir rien à me reprocher. C'est ensuite à l'entraîneur à trancher." Steven Defour, 26 ans, compte 42 capes à son actif chez les Diables. Il est rentré à la mi-temps face au Luxembourg (1-5). "Je pense avoir bien joué. Si j'ai marqué des points ? Peut-être, mais c'est le cas aussi des autres milieux, comme Moussa (Dembélé) en Suède, ou Marouane (Fellaini) contre le Luxemburg aussi. C'est au coach de décider." (Belga)

"La concurrence est dure, mais comme professionnel, tu dois faire avec. C'est la même chose à Porto. Il y a beaucoup de qualités dans l'entre-jeu, cela se voit déjà à l'entraînement", a expliqué Steven Defour en marge de la deuxième session d'entraînement à Knokke-Heist, jeudi. "Je n'ai qu'une seule chose à faire, me donner à fond à l'entraînement pour n'avoir rien à me reprocher. C'est ensuite à l'entraîneur à trancher." Steven Defour, 26 ans, compte 42 capes à son actif chez les Diables. Il est rentré à la mi-temps face au Luxembourg (1-5). "Je pense avoir bien joué. Si j'ai marqué des points ? Peut-être, mais c'est le cas aussi des autres milieux, comme Moussa (Dembélé) en Suède, ou Marouane (Fellaini) contre le Luxemburg aussi. C'est au coach de décider." (Belga)