Salut José ! Alors, est-ce que t'as bien digéré la défaite à domicile face à Anderlecht ?


Tu peux aussi revenir sur ce match à Cracovie ?


Tu ne penses pas que c'est Van Damme qui fait défaut ?


Bon, la question que tout le monde se pose : Mémé Tchité va quitter le Standard ou pas ?


Une note triste pour terminer : que ressens-tu après la disparition de Guy Namurois ?


PROPOS RECUEILLIS PAR TIM BAETE

Dire en deux mots ce que je pense de Guy c'est vraiment très peu. J'ai perdu non seulement un membre de mon staff mais un ami. Je l'ai rencontré il y a huit ans quand je suis arrivé au Standard comme T2 et le courant est vite passé entre nous. Il avait une manière bien à lui de faire passer son message. Il était méticuleux mais savait relativiser les choses. Une de ses grandes qualités était sa faculté de poser un regard plus frais sur les choses et en football, j'appréciais son côté neutre. Quand j'ai appris la nouvelle, je me suis dit qu'à côté des malheurs de la vie, le foot est secondaire.J'ai discuté avec lui vendredi passé. Il m'a affirmé être toujours motivé et m'a fait part de son investissement pour le groupe. Je me trompe peut-être mais je le sens donc encore complètement impliqué. Il m'a fait comprendre qu'il était encore à 100 % pour l'équipe et qu'il resterait au Standard jusqu'à la fin de la saison. Oui, c'est sûr que dans ce genre de rencontres, il manque comme patron et surtout pour donner le coup de rein nécessaire. Ce qui est dommage, c'est qu'on s'est vraiment battu pour en arriver là et être encore présent en championnat et sur la scène européenne. Il ne faudrait pas que tout ce travail soit gâché. Mais n'oublions pas non plus que, jeudi passé, le Standard a été le seul club belge à prendre un point. Et il ne faut pas perdre de vue que Cracovie a réussi à battre à domicile Fulham et Twente. Il y a quand même une grande différence entre notre match face aux Mauves, durant lequel on s'est laissé envahir par l'euphorie, et la rencontre face à Cracovie, où nous avons manqué de maturité pour tuer le match. On a fait match nul, alors qu'on jouait à dix contre onze. On a manqué de maturité. Tous les joueurs auraient dû prendre leurs responsabilités, mais il nous manque encore un patron dans chaque ligne. L'équipe qu'on a est une formation reconstruite et encore assez jeune. Seijas manquait aussi cruellement de temps de jeu. Bjarnason et Gakpé viennent d'arriver. Et Goreux est fatigué suite à tous les matches qu'il a enchaînés. J'ai toujours un peu les boules, et ce pour deux raisons. La première a trait à l'aspect sportif du match : on a galvaudé beaucoup trop d'occasions. A 1-0, on a une opportunité dix étoiles pour faire 2-0 et à 1-1, on rate l'occasion du 2-1. La deuxième raison de mon énervement concerne la qualité de l'arbitrage. En général, ce n'est pas mon style de râler sur l'arbitre et je ne vais pas revenir sur le caractère litigieux ou non du penalty, mais à partir du moment où Gumienny le siffle, il doit exclure Juhasz. Le match aurait dès lors été totalement différent. En plus, après sa carte, le Hongrois a continué à engueuler l'arbitre et ses coéquipiers ont dû le retenir. Dans ces circonstances, il aurait clairement dû recevoir une deuxième jaune pour protestation. Mais il n'a rien reçu ! Et quand tu vois ce qui s'est passé au Lierse par rapport à Felipe, je trouve que c'est encore plus injuste. Grncarov a quand même tiré les cheveux de Felipe qui était au sol et mon joueur a évidemment voulu se faire justice lui-même. Je ne cautionne pas ce qu'a fait Felipe, mais si lui a reçu la rouge, Juhasz aurait aussi dû la recevoir.

Salut José ! Alors, est-ce que t'as bien digéré la défaite à domicile face à Anderlecht ? Tu peux aussi revenir sur ce match à Cracovie ? Tu ne penses pas que c'est Van Damme qui fait défaut ? Bon, la question que tout le monde se pose : Mémé Tchité va quitter le Standard ou pas ? Une note triste pour terminer : que ressens-tu après la disparition de Guy Namurois ? PROPOS RECUEILLIS PAR TIM BAETE Dire en deux mots ce que je pense de Guy c'est vraiment très peu. J'ai perdu non seulement un membre de mon staff mais un ami. Je l'ai rencontré il y a huit ans quand je suis arrivé au Standard comme T2 et le courant est vite passé entre nous. Il avait une manière bien à lui de faire passer son message. Il était méticuleux mais savait relativiser les choses. Une de ses grandes qualités était sa faculté de poser un regard plus frais sur les choses et en football, j'appréciais son côté neutre. Quand j'ai appris la nouvelle, je me suis dit qu'à côté des malheurs de la vie, le foot est secondaire.J'ai discuté avec lui vendredi passé. Il m'a affirmé être toujours motivé et m'a fait part de son investissement pour le groupe. Je me trompe peut-être mais je le sens donc encore complètement impliqué. Il m'a fait comprendre qu'il était encore à 100 % pour l'équipe et qu'il resterait au Standard jusqu'à la fin de la saison. Oui, c'est sûr que dans ce genre de rencontres, il manque comme patron et surtout pour donner le coup de rein nécessaire. Ce qui est dommage, c'est qu'on s'est vraiment battu pour en arriver là et être encore présent en championnat et sur la scène européenne. Il ne faudrait pas que tout ce travail soit gâché. Mais n'oublions pas non plus que, jeudi passé, le Standard a été le seul club belge à prendre un point. Et il ne faut pas perdre de vue que Cracovie a réussi à battre à domicile Fulham et Twente. Il y a quand même une grande différence entre notre match face aux Mauves, durant lequel on s'est laissé envahir par l'euphorie, et la rencontre face à Cracovie, où nous avons manqué de maturité pour tuer le match. On a fait match nul, alors qu'on jouait à dix contre onze. On a manqué de maturité. Tous les joueurs auraient dû prendre leurs responsabilités, mais il nous manque encore un patron dans chaque ligne. L'équipe qu'on a est une formation reconstruite et encore assez jeune. Seijas manquait aussi cruellement de temps de jeu. Bjarnason et Gakpé viennent d'arriver. Et Goreux est fatigué suite à tous les matches qu'il a enchaînés. J'ai toujours un peu les boules, et ce pour deux raisons. La première a trait à l'aspect sportif du match : on a galvaudé beaucoup trop d'occasions. A 1-0, on a une opportunité dix étoiles pour faire 2-0 et à 1-1, on rate l'occasion du 2-1. La deuxième raison de mon énervement concerne la qualité de l'arbitrage. En général, ce n'est pas mon style de râler sur l'arbitre et je ne vais pas revenir sur le caractère litigieux ou non du penalty, mais à partir du moment où Gumienny le siffle, il doit exclure Juhasz. Le match aurait dès lors été totalement différent. En plus, après sa carte, le Hongrois a continué à engueuler l'arbitre et ses coéquipiers ont dû le retenir. Dans ces circonstances, il aurait clairement dû recevoir une deuxième jaune pour protestation. Mais il n'a rien reçu ! Et quand tu vois ce qui s'est passé au Lierse par rapport à Felipe, je trouve que c'est encore plus injuste. Grncarov a quand même tiré les cheveux de Felipe qui était au sol et mon joueur a évidemment voulu se faire justice lui-même. Je ne cautionne pas ce qu'a fait Felipe, mais si lui a reçu la rouge, Juhasz aurait aussi dû la recevoir.