Ce week-end, nous avons eu droit au derby hennuyer entre Mons et Charleroi. Je suis un peu triste qu'il y ait eu un vainqueur dans cette rencontre car cela met désormais les Montois en difficultés. Charleroi n'a bien sûr pas volé ses trois points mais chaque équipe a eu sa mi-temps. Felice Mazzu a eu le courage de faire sortir son capitaine Ederson à la pause et le jeune Daf a beaucoup apporté. Les Carolos peuvent néanmoins remercier Parfait Mandanda qui a tenu son équipe à bout de bras durant la première période. Je ne comprends d'ailleurs pas bien l'arrivée d'Olivier Renard au Mambourg. Sauf blessure, Mandanda restera dans l'équipe.

Côté montois, la grande question concerne le mental de l'équipe d'Enzo Scifo. Avec les départs de Berthelin et Van Imschoot ainsi que Monteyne sur le banc, le onze manque d'un leader, quelqu'un capable de taper du poing sur la table quand ça ne va pas. Je suis un peu inquiet pour l'Albert qui va maintenant devoir faire face à un calendrier compliqué (Zulte Waregem à l'extérieur et le Standard au Tondreau). Ça ne va pas être facile et il va falloir reprendre force, courage et mentalité.

En parlant de Zulte Waregem, les Flandriens peuvent en vouloir à Serge Gumienny de ne pas avoir sifflé le penalty sur Mbaye Leye. La faute est flagrante et Gumienny renforce une fois de plus sa réputation de home referee même si mon ami Marcel Javaux me dira sans doute qu'il n'y avait pas penalty. Je ne mets pas l'intégrité de l'arbitre en doute mais je constate tout de même que quand il siffle chez les grands, il ne prend pas toujours ses responsabilités, et que ce soit Bruges ou Anderlecht, ces équipes partent avec une longueur d'avance. C'est toudi les petits qu'on spotche !

Concernant Bruges, je m'attends à mieux et je commence à me poser des questions sur Juan Carlos Garrido : le Club dispose d'une belle équipe et même s'ils prennent des points en championnat, la façon dont ils se sont fait sortir en Coupe d'Europe m'interpelle. Ils ont snobé les Polonais et n'auraient jamais dû être en difficultés avec leur noyau actuel.

Enfin, je me réjouis du match des Diables de ce mercredi face à nos amis français. Belgique-France, c'est ma jeunesse qui parle. J'ai toujours le 5-0 de l'EURO 84 en travers de la gorge. Heureusement, depuis quelques années, les choses ont bien changé. La France reste une grosse équipe et c'est un adversaire qui va générer de la motivation chez nos joueurs mais désormais, nos voisins nous craignent : Jean-Michel Larqué se demande combien de buts on va leur mettre !

Marc Wilmots a finalement opté pour Koen Casteels en tant que troisième gardien. C'est un choix stratégique qui ne se base pas uniquement sur les qualités des prétendants. Ce n'est pas critiquable : Willy dispose déjà de deux numéros 1 avec Thibaut Courtois et Simon Mignolet, il décide donc de prendre un jeune comme numéro 3. Cela dit, des mecs comme Logan Bailly, qui a été énorme le week-end dernier, ou Silvio Proto sont victimes de leur passé. Je pense que Silvio va encore se mordre les doigts longtemps d'avoir refusé une sélection.

J'aimerais aussi que l'on se calme avec Zakaria Bakkali. Il faut rester zen, il y a des étapes à franchir. Sa sélection est avant tout administrative et c'est bien joué de la part de notre coach national de le reprendre maintenant pour qu'il n'opte pas pour le Maroc comme l'a par exemple fait Mehdi Carcela. Car si c'est indéniablement un grand talent, il faut bien se rendre compte que les places sont chères, surtout à son poste. Il suffit de voir le match qu'a encore livré Yannick Ferreira-Carasco, titulaire à Monaco, pour s'en convaincre. Il n'y en a que onze qui jouent mais on a encore du talent en réserve et c'est tant mieux !

Propos recueillis par Jules Monnier

Ce week-end, nous avons eu droit au derby hennuyer entre Mons et Charleroi. Je suis un peu triste qu'il y ait eu un vainqueur dans cette rencontre car cela met désormais les Montois en difficultés. Charleroi n'a bien sûr pas volé ses trois points mais chaque équipe a eu sa mi-temps. Felice Mazzu a eu le courage de faire sortir son capitaine Ederson à la pause et le jeune Daf a beaucoup apporté. Les Carolos peuvent néanmoins remercier Parfait Mandanda qui a tenu son équipe à bout de bras durant la première période. Je ne comprends d'ailleurs pas bien l'arrivée d'Olivier Renard au Mambourg. Sauf blessure, Mandanda restera dans l'équipe. Côté montois, la grande question concerne le mental de l'équipe d'Enzo Scifo. Avec les départs de Berthelin et Van Imschoot ainsi que Monteyne sur le banc, le onze manque d'un leader, quelqu'un capable de taper du poing sur la table quand ça ne va pas. Je suis un peu inquiet pour l'Albert qui va maintenant devoir faire face à un calendrier compliqué (Zulte Waregem à l'extérieur et le Standard au Tondreau). Ça ne va pas être facile et il va falloir reprendre force, courage et mentalité. En parlant de Zulte Waregem, les Flandriens peuvent en vouloir à Serge Gumienny de ne pas avoir sifflé le penalty sur Mbaye Leye. La faute est flagrante et Gumienny renforce une fois de plus sa réputation de home referee même si mon ami Marcel Javaux me dira sans doute qu'il n'y avait pas penalty. Je ne mets pas l'intégrité de l'arbitre en doute mais je constate tout de même que quand il siffle chez les grands, il ne prend pas toujours ses responsabilités, et que ce soit Bruges ou Anderlecht, ces équipes partent avec une longueur d'avance. C'est toudi les petits qu'on spotche !Concernant Bruges, je m'attends à mieux et je commence à me poser des questions sur Juan Carlos Garrido : le Club dispose d'une belle équipe et même s'ils prennent des points en championnat, la façon dont ils se sont fait sortir en Coupe d'Europe m'interpelle. Ils ont snobé les Polonais et n'auraient jamais dû être en difficultés avec leur noyau actuel. Enfin, je me réjouis du match des Diables de ce mercredi face à nos amis français. Belgique-France, c'est ma jeunesse qui parle. J'ai toujours le 5-0 de l'EURO 84 en travers de la gorge. Heureusement, depuis quelques années, les choses ont bien changé. La France reste une grosse équipe et c'est un adversaire qui va générer de la motivation chez nos joueurs mais désormais, nos voisins nous craignent : Jean-Michel Larqué se demande combien de buts on va leur mettre !Marc Wilmots a finalement opté pour Koen Casteels en tant que troisième gardien. C'est un choix stratégique qui ne se base pas uniquement sur les qualités des prétendants. Ce n'est pas critiquable : Willy dispose déjà de deux numéros 1 avec Thibaut Courtois et Simon Mignolet, il décide donc de prendre un jeune comme numéro 3. Cela dit, des mecs comme Logan Bailly, qui a été énorme le week-end dernier, ou Silvio Proto sont victimes de leur passé. Je pense que Silvio va encore se mordre les doigts longtemps d'avoir refusé une sélection. J'aimerais aussi que l'on se calme avec Zakaria Bakkali. Il faut rester zen, il y a des étapes à franchir. Sa sélection est avant tout administrative et c'est bien joué de la part de notre coach national de le reprendre maintenant pour qu'il n'opte pas pour le Maroc comme l'a par exemple fait Mehdi Carcela. Car si c'est indéniablement un grand talent, il faut bien se rendre compte que les places sont chères, surtout à son poste. Il suffit de voir le match qu'a encore livré Yannick Ferreira-Carasco, titulaire à Monaco, pour s'en convaincre. Il n'y en a que onze qui jouent mais on a encore du talent en réserve et c'est tant mieux !Propos recueillis par Jules Monnier