Le week-end dernier, on a assisté à un bon match entre Anderlecht et Charleroi. Il s'est soldé par un 5-2, mais il ne faut pas voir ce score sévère comme une preuve de la faiblesse des Zèbres. Anderlecht monte en puissance, à l'image de Matias Suarez, et je trouve que les Carolos ont bien joué. Ils auraient même pu mettre un ou deux goals en plus, mais les Mauves étaient simplement plus forts. De son côté, Genk a péniblement battu le Cercle Bruges grâce à un goal en début de partie de Benji De Ceulaer et je pense que ce week-end, à domicile, Charleroi va l'emporter contre les Limbourgeois. Il y a encore quelques réglages à faire mais l'équipe de Felice Mazzu n'a jamais baissé les bras, contrairement à Mons face au Standard, qui a vite lâché.

Le but encaissé dès l'entame de match suite à l'erreur de Joachim Mununga n'a bien sûr pas aidé les hommes d'Enzo Scifo mais ce sont des choses qui arrivent. L'Albert a transféré quatre joueurs, Dominique Leone a mis la main au portefeuille, bravo à lui d'avoir réagi. Seul Cristophe Diandy est une figure connue de notre championnat, les trois autres, Richard Soumah, Harry Novillo et Steve Leo Beleck, sont des inconnus. Il va falloir qu'ils s'acclimatent et ça prendra probablement un peu de temps avant qu'ils ne puissent apporter une réelle plus-value à cette équipe.

Comme en Coupe d'Europe contre Minsk, le Standard n'a une nouvelle fois pas été brillant, on n'a pas vu un grand match. Cela dit, les statistiques des Rouches depuis le début de saison sont exceptionnelles : ils vont normalement se qualifier pour les poules de l'Europa League sans trop de problème et en championnat c'est le sans-faute. Quinze sur quinze et aucun but encaissé. Les Liégeois peuvent continuer sur leur lancée puisqu'ils vont recevoir Courtrai avant de se déplacer à Ostende. Leur défense est vraiment impressionnante et la charnière centrale Kanu-Ciman, c'est du costaud.

Je n'ai pas aimé les critiques à l'encontre de Julien De Sart. On l'accuse d'être dans l'équipe uniquement parce qu'il est le fils de Jean-François. C'est ridicule. S'il est là, il le doit à son talent et c'est tout. C'est un bon joueur en devenir. Même Johan Cruijff, à l'époque au Barça, a fait jouer son fils Jordi qui, même s'il n'avait pas le talent de son père, était un bon joueur. Ce n'est pas parce qu'on est le " fils de " qu'on ne peut pas réussir. Il faut lui laisser du crédit.

Les critiques viennent sans doute du fait que beaucoup de supporters sont toujours fâchés sur son père mais je trouve que malgré sa carte rouge en fin de partie, il fait preuve de beaucoup de maturité. Il n'a que 18 ans après tout, il ne faut pas le juger trop vite. Au contraire, il faut féliciter Guy Luzon et John Van den Brom de faire confiance à des gamins alors qu'ils jouent la tête du championnat.

A Bruges aussi, de nombreux jeunes sont alignés mais pas avec la même réussite. J'ai été déçu des Blauw en Zwart dans le derby des Flandres face à Gand. Les Buffalos auraient pu gagner et je me pose de plus en plus de questions sur Juan Carlos Garrido. Son bilan ne plaide en tout cas pas en sa faveur en ce début de saison. Le renouveau de Gand par contre est dû avant tout à Christophe Lepoint. C'est un leader, il donne des couleurs à cette équipe tout comme Yassine El Ghanassy, avec qui on a la critique facile. C'est juste un jeune qui a grandi un peu trop vite, il reste brillant et je suis persuadé que Gand sera une équipe coriace cette année.

Propos recueillis par Jules Monnier

Le week-end dernier, on a assisté à un bon match entre Anderlecht et Charleroi. Il s'est soldé par un 5-2, mais il ne faut pas voir ce score sévère comme une preuve de la faiblesse des Zèbres. Anderlecht monte en puissance, à l'image de Matias Suarez, et je trouve que les Carolos ont bien joué. Ils auraient même pu mettre un ou deux goals en plus, mais les Mauves étaient simplement plus forts. De son côté, Genk a péniblement battu le Cercle Bruges grâce à un goal en début de partie de Benji De Ceulaer et je pense que ce week-end, à domicile, Charleroi va l'emporter contre les Limbourgeois. Il y a encore quelques réglages à faire mais l'équipe de Felice Mazzu n'a jamais baissé les bras, contrairement à Mons face au Standard, qui a vite lâché.Le but encaissé dès l'entame de match suite à l'erreur de Joachim Mununga n'a bien sûr pas aidé les hommes d'Enzo Scifo mais ce sont des choses qui arrivent. L'Albert a transféré quatre joueurs, Dominique Leone a mis la main au portefeuille, bravo à lui d'avoir réagi. Seul Cristophe Diandy est une figure connue de notre championnat, les trois autres, Richard Soumah, Harry Novillo et Steve Leo Beleck, sont des inconnus. Il va falloir qu'ils s'acclimatent et ça prendra probablement un peu de temps avant qu'ils ne puissent apporter une réelle plus-value à cette équipe. Comme en Coupe d'Europe contre Minsk, le Standard n'a une nouvelle fois pas été brillant, on n'a pas vu un grand match. Cela dit, les statistiques des Rouches depuis le début de saison sont exceptionnelles : ils vont normalement se qualifier pour les poules de l'Europa League sans trop de problème et en championnat c'est le sans-faute. Quinze sur quinze et aucun but encaissé. Les Liégeois peuvent continuer sur leur lancée puisqu'ils vont recevoir Courtrai avant de se déplacer à Ostende. Leur défense est vraiment impressionnante et la charnière centrale Kanu-Ciman, c'est du costaud. Je n'ai pas aimé les critiques à l'encontre de Julien De Sart. On l'accuse d'être dans l'équipe uniquement parce qu'il est le fils de Jean-François. C'est ridicule. S'il est là, il le doit à son talent et c'est tout. C'est un bon joueur en devenir. Même Johan Cruijff, à l'époque au Barça, a fait jouer son fils Jordi qui, même s'il n'avait pas le talent de son père, était un bon joueur. Ce n'est pas parce qu'on est le " fils de " qu'on ne peut pas réussir. Il faut lui laisser du crédit.Les critiques viennent sans doute du fait que beaucoup de supporters sont toujours fâchés sur son père mais je trouve que malgré sa carte rouge en fin de partie, il fait preuve de beaucoup de maturité. Il n'a que 18 ans après tout, il ne faut pas le juger trop vite. Au contraire, il faut féliciter Guy Luzon et John Van den Brom de faire confiance à des gamins alors qu'ils jouent la tête du championnat. A Bruges aussi, de nombreux jeunes sont alignés mais pas avec la même réussite. J'ai été déçu des Blauw en Zwart dans le derby des Flandres face à Gand. Les Buffalos auraient pu gagner et je me pose de plus en plus de questions sur Juan Carlos Garrido. Son bilan ne plaide en tout cas pas en sa faveur en ce début de saison. Le renouveau de Gand par contre est dû avant tout à Christophe Lepoint. C'est un leader, il donne des couleurs à cette équipe tout comme Yassine El Ghanassy, avec qui on a la critique facile. C'est juste un jeune qui a grandi un peu trop vite, il reste brillant et je suis persuadé que Gand sera une équipe coriace cette année.Propos recueillis par Jules Monnier