Le milieu défensif de 22 ans, pion majeur sur l'échiquier de José Riga, comparaîtra devant le Comité sportif le mardi 7 février, tout comme Anele (Genk), lui aussi poursuivi sur base des images télés.

Arrivé au Standard en provenance de Nantes (D2 française) cet été, Vainqueur a planté ses crampons au niveau de la cheville du défenseur montois Siebe Blondelle après 7 minutes de jeu de cette rencontre de 22e journée (victoire 2-1 du Standard). Une phase qui a échappé à la vigilance de l'arbitre Tim Pots et de ses assistants, mais pas aux images télés. Vainqueur risque plusieurs semaines de suspension.

La faute non-sifflée de Vainqueur à 35 secondes :

Depuis le début de l'année civile 2012, le parquet de l'Union belge visionne systématiquement toutes les rencontres du championnat de première division sur demande de la Pro League afin de poursuivre chaque action qui porte atteinte à l'intégrité physique d'un joueur.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le milieu défensif de 22 ans, pion majeur sur l'échiquier de José Riga, comparaîtra devant le Comité sportif le mardi 7 février, tout comme Anele (Genk), lui aussi poursuivi sur base des images télés. Arrivé au Standard en provenance de Nantes (D2 française) cet été, Vainqueur a planté ses crampons au niveau de la cheville du défenseur montois Siebe Blondelle après 7 minutes de jeu de cette rencontre de 22e journée (victoire 2-1 du Standard). Une phase qui a échappé à la vigilance de l'arbitre Tim Pots et de ses assistants, mais pas aux images télés. Vainqueur risque plusieurs semaines de suspension.La faute non-sifflée de Vainqueur à 35 secondes : Depuis le début de l'année civile 2012, le parquet de l'Union belge visionne systématiquement toutes les rencontres du championnat de première division sur demande de la Pro League afin de poursuivre chaque action qui porte atteinte à l'intégrité physique d'un joueur. Sportfootmagazine.be, avec Belga