Après le cinglant 5-0 encaissé dimanche en championnat à Anderlecht, certains supporters du Standard ont demandé la démission du coach José Riga.

Au cours d'une conférence de presse donnée ce mardi matin, et qui ressemblait déjà à une petite réunion de crise, le directeur sportif du club liégeois Jean-François de Sart a tranché : "Nous sommes parfaitement satisfaits du travail extraordinaire consenti par tout le staff technique. On savait qu'avec les nombreux changements intervenus dans le noyau, il faudrait accepter quelques faux pas. Mais fondamentalement, rien n'est remis en cause."

"Persone n'est évidemment content de ce qui a été montré à Anderlecht. Mais bon, le Real a bien été battu de la même manière à Barcelone. Cela ne l'a pas empêché de se relever de la meilleure maière qui soit. Cela doit nous servir d'exemple", a encore déclaré de Sart.

José Riga est devenu entraîneur du Standard cet été, en remplacement de Dominique D'Onofrio. Les Rouches occupent la 6e place du classement, avec 15 points en 10 matches.

Prochain objectif : Poltava

Jeudi soir (21h05), les Rouches affrontent le FC Vorskla Poltava dans le cadre de la troisième journée du groupe B en Europa League. En cas de victoire, le Standard pourrait se relancer et rassurer son public.

"Nous pouvons effectivement réaliser une superbe opération, à condition de prendre au sérieux notre visiteur ukrainien. Il encaisse fort peu de buts et dispose d'une assise défensive très solide" a encore ajouté Jean-François de Sart. Les Rouches joueront leurs deux prochains matches européens contre Poltava, jeudi à Sclessin, et le 3 novembre en Ukraine.

Le Standard est en tête du groupe B de l'Europa League avec 4
points en 2 matches, autant que Hanovre.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Après le cinglant 5-0 encaissé dimanche en championnat à Anderlecht, certains supporters du Standard ont demandé la démission du coach José Riga. Au cours d'une conférence de presse donnée ce mardi matin, et qui ressemblait déjà à une petite réunion de crise, le directeur sportif du club liégeois Jean-François de Sart a tranché : "Nous sommes parfaitement satisfaits du travail extraordinaire consenti par tout le staff technique. On savait qu'avec les nombreux changements intervenus dans le noyau, il faudrait accepter quelques faux pas. Mais fondamentalement, rien n'est remis en cause." "Persone n'est évidemment content de ce qui a été montré à Anderlecht. Mais bon, le Real a bien été battu de la même manière à Barcelone. Cela ne l'a pas empêché de se relever de la meilleure maière qui soit. Cela doit nous servir d'exemple", a encore déclaré de Sart. José Riga est devenu entraîneur du Standard cet été, en remplacement de Dominique D'Onofrio. Les Rouches occupent la 6e place du classement, avec 15 points en 10 matches. Prochain objectif : PoltavaJeudi soir (21h05), les Rouches affrontent le FC Vorskla Poltava dans le cadre de la troisième journée du groupe B en Europa League. En cas de victoire, le Standard pourrait se relancer et rassurer son public. "Nous pouvons effectivement réaliser une superbe opération, à condition de prendre au sérieux notre visiteur ukrainien. Il encaisse fort peu de buts et dispose d'une assise défensive très solide" a encore ajouté Jean-François de Sart. Les Rouches joueront leurs deux prochains matches européens contre Poltava, jeudi à Sclessin, et le 3 novembre en Ukraine. Le Standard est en tête du groupe B de l'Europa League avec 4 points en 2 matches, autant que Hanovre.Sportfootmagazine.be, avec Belga