Par Marc DEGRYSE

On aurait compris que Mircea Rednic ait besoin d'un peu de temps pour faire ses premiers résultats : tu vas à Genk qui est toujours invaincu puis tu reçois un OHL en pleine bourre. Verdict : 6 points et pas un but encaissé.

Premier mérite du Roumain : avoir transformé le jeu en alignant directement deux attaquants.

Deuxième plume à sa casquette : avoir rendu de l'enthousiasme à toute l'équipe et avoir métamorphosé quelques joueurs. Le duo central défensif Kanu / Laurent Ciman est subitement devenu bon. William Vainqueur a montré dans les deux matches qu'il avait du foot dans les pieds.

Je pose seulement une question : pourquoi les joueurs n'ont-ils pas montré cette envie avec Ron Jans ? Je répète qu'on se trompe si on met tout sur le dos du Hollandais et qu'on épargne les acteurs. Leur responsabilité dans la crise est au moins aussi importante.

Michy mousse

Enfin, il n'a fallu que deux matches pour comprendre que Ron Jans s'était planté en ignorant complètement Michy Batshuayi.

Propos recueillis par Pierre Danvoye

Par Marc DEGRYSEOn aurait compris que Mircea Rednic ait besoin d'un peu de temps pour faire ses premiers résultats : tu vas à Genk qui est toujours invaincu puis tu reçois un OHL en pleine bourre. Verdict : 6 points et pas un but encaissé. Premier mérite du Roumain : avoir transformé le jeu en alignant directement deux attaquants. Deuxième plume à sa casquette : avoir rendu de l'enthousiasme à toute l'équipe et avoir métamorphosé quelques joueurs. Le duo central défensif Kanu / Laurent Ciman est subitement devenu bon. William Vainqueur a montré dans les deux matches qu'il avait du foot dans les pieds. Je pose seulement une question : pourquoi les joueurs n'ont-ils pas montré cette envie avec Ron Jans ? Je répète qu'on se trompe si on met tout sur le dos du Hollandais et qu'on épargne les acteurs. Leur responsabilité dans la crise est au moins aussi importante.Michy mousse Enfin, il n'a fallu que deux matches pour comprendre que Ron Jans s'était planté en ignorant complètement Michy Batshuayi. Propos recueillis par Pierre Danvoye