"Il y aura naturellement de la pression autour de ce match au sommet, mais il y en a pour chaque match des Play-Offs, et ce peu importe contre qui nous jouons. Nous sommes ambitieux et nous voulons gagner tous les matchs", a ajouté Jean-François De Sart. Les Rouches n'ont plus que deux points d'avance sur le Club de Bruges et cinq sur le RSC Anderlecht, après n'avoir engrangé que quatre points sur douze lors des dernières semaines. "Avant le début de la compétition nous voulions nous placer dans la meilleure position possible à l'entame des POI. Nous commençons en tant que leader donc l'objectif est atteint. Nous espérons continuer à ce niveau. Il n'y a pas de nervosité après les derniers résultats. Nous avons une équipe pour gagner tous les matchs. On doit maintenant profiter de la courte interruption dans le championnat pour récupérer", précise le directeur sportif du Standard. On sent aussi un peu d'énervement en bord de Meuse car le Standard n'est pas satisfait du calendrier. "Je trouve assez surprenant que le deuxième du championnat puisse jouer à domicile pour son premier et son dernier match des POI", s'étonne Jean-François De Sart. (Belga)

"Il y aura naturellement de la pression autour de ce match au sommet, mais il y en a pour chaque match des Play-Offs, et ce peu importe contre qui nous jouons. Nous sommes ambitieux et nous voulons gagner tous les matchs", a ajouté Jean-François De Sart. Les Rouches n'ont plus que deux points d'avance sur le Club de Bruges et cinq sur le RSC Anderlecht, après n'avoir engrangé que quatre points sur douze lors des dernières semaines. "Avant le début de la compétition nous voulions nous placer dans la meilleure position possible à l'entame des POI. Nous commençons en tant que leader donc l'objectif est atteint. Nous espérons continuer à ce niveau. Il n'y a pas de nervosité après les derniers résultats. Nous avons une équipe pour gagner tous les matchs. On doit maintenant profiter de la courte interruption dans le championnat pour récupérer", précise le directeur sportif du Standard. On sent aussi un peu d'énervement en bord de Meuse car le Standard n'est pas satisfait du calendrier. "Je trouve assez surprenant que le deuxième du championnat puisse jouer à domicile pour son premier et son dernier match des POI", s'étonne Jean-François De Sart. (Belga)