Les jeux ne sont pas encore faits. Une défaite d'Anderlecht face à Lokeren, conjuguée à un succès du Standard permettrait aux Liégeois de coiffer les lauriers. Mais ce scénario est-il possible ? "Cela dépend de deux facteurs", a répondu Guy Luzon, l'entraîneur des Rouches à la faveur de la dernière conférence de presse de la saison à l'Académie Robert Louis-Dreyfus, vendredi. "D'abord il y a notre point de vue. Vous pouvez être assurés que nous serons concentrés et déterminés. Mais il existe aussi une inconnue concernant Lokeren. Sans passion et sans volonté, il n'a pas la moindre chance de s'imposer au Parc Astrid ! Si par contre notre adversaire de jeudi est motivé, alors il représente un adversaire de qualité". Quel que soit le résultat au Parc Astrid, vaincre Genk, s'est s'assurer au minimum de décrocher la deuxième et donc accéder à la Ligue des Champions. L'enjeu est donc clair pour les Liégeois. Yoni Buyens est suspendu. Par contre, Bia et Cissé se sont entraînés normalement vendredi, ce qui leur ouvre les portes de l'équipe première. (Belga)

Les jeux ne sont pas encore faits. Une défaite d'Anderlecht face à Lokeren, conjuguée à un succès du Standard permettrait aux Liégeois de coiffer les lauriers. Mais ce scénario est-il possible ? "Cela dépend de deux facteurs", a répondu Guy Luzon, l'entraîneur des Rouches à la faveur de la dernière conférence de presse de la saison à l'Académie Robert Louis-Dreyfus, vendredi. "D'abord il y a notre point de vue. Vous pouvez être assurés que nous serons concentrés et déterminés. Mais il existe aussi une inconnue concernant Lokeren. Sans passion et sans volonté, il n'a pas la moindre chance de s'imposer au Parc Astrid ! Si par contre notre adversaire de jeudi est motivé, alors il représente un adversaire de qualité". Quel que soit le résultat au Parc Astrid, vaincre Genk, s'est s'assurer au minimum de décrocher la deuxième et donc accéder à la Ligue des Champions. L'enjeu est donc clair pour les Liégeois. Yoni Buyens est suspendu. Par contre, Bia et Cissé se sont entraînés normalement vendredi, ce qui leur ouvre les portes de l'équipe première. (Belga)