Leurs noms figurent sur une liste de huit athlètes turcs contrôlés positifs par l'Agence internationale de lutte contre le dopage, écrit le journal Hürriyet. Selon la presse, l'Agence a mis en évidence des anomalies sur le passeport biologique d'Alptekin, ce qui pourrait valoir à l'athlète de 27 ans une suspension à vie et la contraindre à rendre sa médaille d'or olympique. La fédération turque a refusé de s'exprimer plus avant sur son cas, indiquant dans un communiqué que des "contrôles sont effectués" et évoquant la présomption d'innocence jusqu'à l'annonce de leurs résultats. Une première infraction en 2004 avait déjà écarté Asli Cakir Alptekin des pistes pendant deux ans alors qu'elle n'était que junior. Selon la presse turque, Nevin Yanit, 5ème du 100 m haies aux JO de Londres à Londres et championne d'Europe de la distance à Barcelone (2010) et Helsinki (2012), serait également dans le collimateur de sa fédération. La jeune femme a également remporté début mars le titre de championne d'Europe sur 60 m haies. Ces deux dossiers ont été révélés alors qu'Istanbul est candidate à l'organisation des Jeux olympiques d'été 2020, en compétition avec Madrid et Tokyo. (Belga)

Leurs noms figurent sur une liste de huit athlètes turcs contrôlés positifs par l'Agence internationale de lutte contre le dopage, écrit le journal Hürriyet. Selon la presse, l'Agence a mis en évidence des anomalies sur le passeport biologique d'Alptekin, ce qui pourrait valoir à l'athlète de 27 ans une suspension à vie et la contraindre à rendre sa médaille d'or olympique. La fédération turque a refusé de s'exprimer plus avant sur son cas, indiquant dans un communiqué que des "contrôles sont effectués" et évoquant la présomption d'innocence jusqu'à l'annonce de leurs résultats. Une première infraction en 2004 avait déjà écarté Asli Cakir Alptekin des pistes pendant deux ans alors qu'elle n'était que junior. Selon la presse turque, Nevin Yanit, 5ème du 100 m haies aux JO de Londres à Londres et championne d'Europe de la distance à Barcelone (2010) et Helsinki (2012), serait également dans le collimateur de sa fédération. La jeune femme a également remporté début mars le titre de championne d'Europe sur 60 m haies. Ces deux dossiers ont été révélés alors qu'Istanbul est candidate à l'organisation des Jeux olympiques d'été 2020, en compétition avec Madrid et Tokyo. (Belga)