"Ce premier trophée me fait très plaisir", a déclaré Michy Batshuayi. "Le Soulier d'Ebène est une belle récompense. Le trophée est important à mes yeux car je ne veux pas renier mes racines. Je joue une bonne saison, mais la concurrence était grande pour ce trophée", a dit le joueur d'origine congolaise. Batshuayi peut décrocher un ou plusieurs autres prix en fin de saison. Le Standard est en effet leader du championnat et Batshuayi est, avec Harbaoui, en tête du classement des buteurs de la Jupiler Pro League. "Tout attaquant rêve de finir meilleur buteur. Pour le titre, nous devons rester les pieds sur terre et continuer à travailler dur", selon l'attaquant de 20 ans. Michy Batshuayi a reçu son trophée des mains de Georges Heylens, président du jury. Sur le podium, il a été félicité par Roland Duchâtelet. "Je suis très fier que le Standard soit si bien représenté dans ce scrutin", a dit le président du Standard. Les Rouches avaient trois joueurs dans les cinq nominés: Batshuayi, Mpoku et Imoh Ezekiel, qui a terminé 5e derrière le Brugeois Vadis Odjidja. Batshuayi est le second joueur du Standard lauréat de ce trophée créé en 1992, après Marouane Fellaini, élu en 2008. (Belga)

"Ce premier trophée me fait très plaisir", a déclaré Michy Batshuayi. "Le Soulier d'Ebène est une belle récompense. Le trophée est important à mes yeux car je ne veux pas renier mes racines. Je joue une bonne saison, mais la concurrence était grande pour ce trophée", a dit le joueur d'origine congolaise. Batshuayi peut décrocher un ou plusieurs autres prix en fin de saison. Le Standard est en effet leader du championnat et Batshuayi est, avec Harbaoui, en tête du classement des buteurs de la Jupiler Pro League. "Tout attaquant rêve de finir meilleur buteur. Pour le titre, nous devons rester les pieds sur terre et continuer à travailler dur", selon l'attaquant de 20 ans. Michy Batshuayi a reçu son trophée des mains de Georges Heylens, président du jury. Sur le podium, il a été félicité par Roland Duchâtelet. "Je suis très fier que le Standard soit si bien représenté dans ce scrutin", a dit le président du Standard. Les Rouches avaient trois joueurs dans les cinq nominés: Batshuayi, Mpoku et Imoh Ezekiel, qui a terminé 5e derrière le Brugeois Vadis Odjidja. Batshuayi est le second joueur du Standard lauréat de ce trophée créé en 1992, après Marouane Fellaini, élu en 2008. (Belga)