Eden Hazard est-il donc si indiscipliné? Il faut croire que oui. Le jeune talent des Diables Rouges rechigne à s'entraîner, et Georges Leekens lui offre un avertissement de premier choix en le laissant sur le banc, ce vendredi soir contre le Kazakhstan. Mais le reproche ne lui est pas fait que par Georges Leekens. Son entraîneur à Lille, Rudi Garcia, semble sur la même longueur d'ondes. Il y a deux semaines, à la veille de La Gantoise-Lille en Europa League, Sport/Foot Magazine l'interviewait.

Eden Hazard fait l'objet de plus en plus de propositions de transferts. Ca vous inquiète?
Rudi Garcia: Eden est convoité par de nombreux clubs, même si à ma connaissance, aucune proposition réellement concrète n'est jamais arrivée sur la table. Le joueur est assez intelligent pour comprendre qu'au stade actuel de son développement, il est préférable pour lui de rester à Lille, de jouer un rôle important dans une équipe qui occupe le haut du tableau, qui dispute une compétition européenne, plutôt que partir trop tôt dans un club prestigieux mais où il risquerait de se retrouver sur le banc, à admirer les prestations des grosses vedettes.

Manchester United se serait renseigné pour Eden...
En ce qui me concerne, je peux vous affirmer qu'il n'y a eu aucune proposition officielle. Peut-être le président en sait-il plus. Mais je sais, aussi, qu'Eden est très bien entouré. Ses parents sont des gens très raisonnables, qui ont les pieds sur terre. Ses agents, que je connais, gèrent également très bien sa carrière. Ils songent à l'intérêt d'Eden avant de songer à faire du fric sur son dos.

Comment jugez-vous l'évolution d'Eden ?
Plutôt bonne. Il a progressé. Depuis que je suis arrivé, il est entré dans le groupe, il est passé d'un statut de réserviste entrant au jeu en cours de match à un statut de titulaire, il est devenu le meilleur passeur du club la saison dernière. Je pense, néanmoins, qu'il pourrait marquer plus de buts et devenir encore plus décisif. Il faut, aussi, qu'il développe une culture du travail à l'entraînement: il adore la compétition, mais il faut parfois encore le pousser au niveau des entraînements.

C'est aussi, apparemment, le reproche qu'on lui a formulé en équipe nationale...
Ah bon? C'est un défaut qu'il possède actuellement. Eden est encore jeune. Mais, comme il est intelligent, je suis convaincu qu'il comprendra que son talent, seul, ne suffira pas à l'amener vers les plus hauts sommets.

Mais il est doué?
Très doué. C'est rare de trouver des joueurs aussi doués que lui. Il est capable de faire la différence en un-contre-un. C'est un dribbleur, une denrée de plus en plus rare dans le football moderne. Pour déstabiliser une défense adverse, c'est important d'avoir des joueurs pareils, qui éliminent un adversaire dans les 30 derniers mètres, d'un coup de génie improvisé.

Fait unique: Eden a étéélu, deux années de suite, Espoir de l'Année en Ligue 1...
C'est bien, j'étais très heureux qu'il ait eu ce prix-là. Il figurait aussi, cette année, parmi les nominés pour le titre de meilleur Joueur de Ligue 1, et j'ai eu très peur qu'il ne décroche la récompense suprême. Elle ne lui aurait pas rendu service. Je ne sais pas s'il aurait plané, mais il aurait déjà été considéré comme le meilleur et aurait peut-être pu penser qu'il ne faut pas fournir beaucoup d'efforts pour triompher. "Espoir", cela signifie qu'il doit encore travailler.

Daniel Devos

Eden Hazard est-il donc si indiscipliné? Il faut croire que oui. Le jeune talent des Diables Rouges rechigne à s'entraîner, et Georges Leekens lui offre un avertissement de premier choix en le laissant sur le banc, ce vendredi soir contre le Kazakhstan. Mais le reproche ne lui est pas fait que par Georges Leekens. Son entraîneur à Lille, Rudi Garcia, semble sur la même longueur d'ondes. Il y a deux semaines, à la veille de La Gantoise-Lille en Europa League, Sport/Foot Magazine l'interviewait.Eden Hazard fait l'objet de plus en plus de propositions de transferts. Ca vous inquiète?Rudi Garcia: Eden est convoité par de nombreux clubs, même si à ma connaissance, aucune proposition réellement concrète n'est jamais arrivée sur la table. Le joueur est assez intelligent pour comprendre qu'au stade actuel de son développement, il est préférable pour lui de rester à Lille, de jouer un rôle important dans une équipe qui occupe le haut du tableau, qui dispute une compétition européenne, plutôt que partir trop tôt dans un club prestigieux mais où il risquerait de se retrouver sur le banc, à admirer les prestations des grosses vedettes. Manchester United se serait renseigné pour Eden... En ce qui me concerne, je peux vous affirmer qu'il n'y a eu aucune proposition officielle. Peut-être le président en sait-il plus. Mais je sais, aussi, qu'Eden est très bien entouré. Ses parents sont des gens très raisonnables, qui ont les pieds sur terre. Ses agents, que je connais, gèrent également très bien sa carrière. Ils songent à l'intérêt d'Eden avant de songer à faire du fric sur son dos. Comment jugez-vous l'évolution d'Eden ? Plutôt bonne. Il a progressé. Depuis que je suis arrivé, il est entré dans le groupe, il est passé d'un statut de réserviste entrant au jeu en cours de match à un statut de titulaire, il est devenu le meilleur passeur du club la saison dernière. Je pense, néanmoins, qu'il pourrait marquer plus de buts et devenir encore plus décisif. Il faut, aussi, qu'il développe une culture du travail à l'entraînement: il adore la compétition, mais il faut parfois encore le pousser au niveau des entraînements. C'est aussi, apparemment, le reproche qu'on lui a formulé en équipe nationale... Ah bon? C'est un défaut qu'il possède actuellement. Eden est encore jeune. Mais, comme il est intelligent, je suis convaincu qu'il comprendra que son talent, seul, ne suffira pas à l'amener vers les plus hauts sommets. Mais il est doué? Très doué. C'est rare de trouver des joueurs aussi doués que lui. Il est capable de faire la différence en un-contre-un. C'est un dribbleur, une denrée de plus en plus rare dans le football moderne. Pour déstabiliser une défense adverse, c'est important d'avoir des joueurs pareils, qui éliminent un adversaire dans les 30 derniers mètres, d'un coup de génie improvisé. Fait unique: Eden a étéélu, deux années de suite, Espoir de l'Année en Ligue 1... C'est bien, j'étais très heureux qu'il ait eu ce prix-là. Il figurait aussi, cette année, parmi les nominés pour le titre de meilleur Joueur de Ligue 1, et j'ai eu très peur qu'il ne décroche la récompense suprême. Elle ne lui aurait pas rendu service. Je ne sais pas s'il aurait plané, mais il aurait déjà été considéré comme le meilleur et aurait peut-être pu penser qu'il ne faut pas fournir beaucoup d'efforts pour triompher. "Espoir", cela signifie qu'il doit encore travailler. Daniel Devos