Marsaglia, qui offre à l'Italie sa deuxième victoire après le succès vendredi en descente de Christof Innerhofer, a devancé Svindal, déjà 2e de la descente et qui conserve la tête du classement général de la Coupe du monde, de 27/100 et Reichelt, vainqueur du super-G de Beaver Creek en 2007, de 70/100. L'Italien de 27 ans a été le plus propre dans un tracé bourré de pièges en raison des mouvements de terrain et de la vitesse de la piste, qui a coûté cher à de nombreux cadors, auteurs de fautes alors qu'ils étaient provisoirement en tête, comme Svindal et son compatriote Kjetil Jansrud. Les chutes et sorties de piste ont été nombreuses. L'Autrichien Max Franz, 2e de la descente de Lake Louise le week-end dernier, est passé à travers une porte et a tapé la tête sur la neige en tombant, perdant connaissance quelques secondes, mais ne semblait pas trop gravement touché, selon son équipe. L'Autrichien Marcel Hirscher, tenant du grand globe de cristal et mis sous pression par Svindal au classement général, a fini 33e. Il n'a pas voulu prendre de risques sur ce tracé difficile et n'a pas marqué de points. . (FABRICE COFFRINI)

Marsaglia, qui offre à l'Italie sa deuxième victoire après le succès vendredi en descente de Christof Innerhofer, a devancé Svindal, déjà 2e de la descente et qui conserve la tête du classement général de la Coupe du monde, de 27/100 et Reichelt, vainqueur du super-G de Beaver Creek en 2007, de 70/100. L'Italien de 27 ans a été le plus propre dans un tracé bourré de pièges en raison des mouvements de terrain et de la vitesse de la piste, qui a coûté cher à de nombreux cadors, auteurs de fautes alors qu'ils étaient provisoirement en tête, comme Svindal et son compatriote Kjetil Jansrud. Les chutes et sorties de piste ont été nombreuses. L'Autrichien Max Franz, 2e de la descente de Lake Louise le week-end dernier, est passé à travers une porte et a tapé la tête sur la neige en tombant, perdant connaissance quelques secondes, mais ne semblait pas trop gravement touché, selon son équipe. L'Autrichien Marcel Hirscher, tenant du grand globe de cristal et mis sous pression par Svindal au classement général, a fini 33e. Il n'a pas voulu prendre de risques sur ce tracé difficile et n'a pas marqué de points. . (FABRICE COFFRINI)