Grâce à ce premier succès à Kvitfjell, Svindal s'assure pour la quatrième fois le petit globe de cristal de super-G, et se rapproche à 29 points de l'Autrichien Marcel Hirscher au classement général. Après sept podiums sur la piste des Jeux de 1994, mais sans aucune victoire, Svindal, 28 ans, a aussi vaincu le signe indien. Cette saison, le colosse d'Oslo a remporté quatre des cinq super-G disputés, portant le total de sa carrière à dix succès sur le circuit majeur. Vainqueur samedi de la descente, devant Svindal, le Français Adrien Théaux a été moins à son aise, seulement onzième après 32 concurrents, à 1 sec 50/100e de la tête. L'Américain Ted Ligety, vainqueur du super-G des Mondiaux de Schladming, a lui manqué de rythme sur l'Olympiabakken, et a dû de contenter de la 18-ème place à 1 sec 89/100e du vainqueur. (CER)

Grâce à ce premier succès à Kvitfjell, Svindal s'assure pour la quatrième fois le petit globe de cristal de super-G, et se rapproche à 29 points de l'Autrichien Marcel Hirscher au classement général. Après sept podiums sur la piste des Jeux de 1994, mais sans aucune victoire, Svindal, 28 ans, a aussi vaincu le signe indien. Cette saison, le colosse d'Oslo a remporté quatre des cinq super-G disputés, portant le total de sa carrière à dix succès sur le circuit majeur. Vainqueur samedi de la descente, devant Svindal, le Français Adrien Théaux a été moins à son aise, seulement onzième après 32 concurrents, à 1 sec 50/100e de la tête. L'Américain Ted Ligety, vainqueur du super-G des Mondiaux de Schladming, a lui manqué de rythme sur l'Olympiabakken, et a dû de contenter de la 18-ème place à 1 sec 89/100e du vainqueur. (CER)