Maze, 29 ans, déjà intouchable au classement général depuis la fin février, semblait avoir le globe de descente au bout des doigts. Mais faute de cette ultime épreuve, il lui échappe amèrement sur le tapis vert, pour un seul point. Et c'est Lindsey Vonn, dont la saison s'est terminée prématurément au début des Mondiaux en février sur une vilaine chute, qui voit ainsi le ciel lui offrir un 17-ème globe de cristal dans sa carrière de manière pour le moins inespérée, tout en poursuivant sa convalescence chez elle. Elle bat ainsi le record de l'Autricienne Annemarie Moser-Pröll, qui en avait collectionné 16 dans les années 70. Etrange coup du sort, la même Lindsey Vonn avait perdu le grand globe de cristal du général pour 3 points au profit de l'Allemande Maria Riesch dans le brouillard de la même station suisse en 2011. Deux courses dames des finales, le super-G et le géant, avaient été annulées cette année-là (CER)

Maze, 29 ans, déjà intouchable au classement général depuis la fin février, semblait avoir le globe de descente au bout des doigts. Mais faute de cette ultime épreuve, il lui échappe amèrement sur le tapis vert, pour un seul point. Et c'est Lindsey Vonn, dont la saison s'est terminée prématurément au début des Mondiaux en février sur une vilaine chute, qui voit ainsi le ciel lui offrir un 17-ème globe de cristal dans sa carrière de manière pour le moins inespérée, tout en poursuivant sa convalescence chez elle. Elle bat ainsi le record de l'Autricienne Annemarie Moser-Pröll, qui en avait collectionné 16 dans les années 70. Etrange coup du sort, la même Lindsey Vonn avait perdu le grand globe de cristal du général pour 3 points au profit de l'Allemande Maria Riesch dans le brouillard de la même station suisse en 2011. Deux courses dames des finales, le super-G et le géant, avaient été annulées cette année-là (CER)