En 1 min 22 sec 82, Vonn, qui avait déjà gagné les deux descentes des jours précédents, a devancé sa compatriote Julia Mancuso et l'Autrichienne Anna Fenninger, de 43 et 45/100e. Leader au classement général, la Slovène Tina Maze a limité la remontée de Vonn en se classant au pied du podium, à 62/100e. C'est dans la partie finale, celle de glisse, que Vonn a creusé les écarts pour s'imposer pour la 14e fois à Lake Louise (11 en descente et 3 en super-G). Avec ce grand chelem, la native du Minnesota a égalé sa performance de l'an dernier à Lake Louise, et dépasse au nombre des victoires sur le circuit majeur la Suissesse Vreni Schneider (55), reine du slalom et du géant dans les années 80 et 90. Désormais, la blonde Américaine n'est plus qu'à six unités du record absolu de l'Autrichienne Annemarie Moser-Pröll. Il s'agit du troisième doublé américain en cette fin de semaine. Vendredi et samedi, Vonn, 28 ans, avait précédé Stacey Cook, pour ses premiers podiums en Coupe du monde. (JOE KLAMAR)

En 1 min 22 sec 82, Vonn, qui avait déjà gagné les deux descentes des jours précédents, a devancé sa compatriote Julia Mancuso et l'Autrichienne Anna Fenninger, de 43 et 45/100e. Leader au classement général, la Slovène Tina Maze a limité la remontée de Vonn en se classant au pied du podium, à 62/100e. C'est dans la partie finale, celle de glisse, que Vonn a creusé les écarts pour s'imposer pour la 14e fois à Lake Louise (11 en descente et 3 en super-G). Avec ce grand chelem, la native du Minnesota a égalé sa performance de l'an dernier à Lake Louise, et dépasse au nombre des victoires sur le circuit majeur la Suissesse Vreni Schneider (55), reine du slalom et du géant dans les années 80 et 90. Désormais, la blonde Américaine n'est plus qu'à six unités du record absolu de l'Autrichienne Annemarie Moser-Pröll. Il s'agit du troisième doublé américain en cette fin de semaine. Vendredi et samedi, Vonn, 28 ans, avait précédé Stacey Cook, pour ses premiers podiums en Coupe du monde. (JOE KLAMAR)