Le double vainqueur du gros globe de cristal 2007 et 2009 s'est imposé sans contestation avec 85/100e d'avance sur le Français Adrien Théaux et 90/100e sur l'Autrichien Joachim Puchner. Le champion olympique de la discipline, qui compte désormais 18 succès en Coupe du monde, s'offre sa cinquième victoire sur cette piste, sa quatrième en super-G. Seuls l'Américain Bode Miller, en 2004, et l'Autrichien Stephan Eberharter, en 2002, ont réussi ce doublé dans la petite station des Rocheuses canadiennes. "J'ai fait une bonne course, en lâchant tout et je n'ai pas fait de faute", a déclaré le Norvégien, qui en profite pour prendre les commandes du classement général. "Le classement général est un objectif comme chaque année. Celui qui est dans le coup pour le général et qui dit que ça ne fait pas partie de ses objectifs, c'est un blagueur. Il n'y a rien de plus grand", a estimé le triple médaillé olympique. "J'ai vu que Ted Ligety est en bonne forme, Marcel Hirscher est en très bonne forme, donc je dois appuyer sur l'accélérateur, sinon je n'ai aucune chance." . (JOE KLAMAR)

Le double vainqueur du gros globe de cristal 2007 et 2009 s'est imposé sans contestation avec 85/100e d'avance sur le Français Adrien Théaux et 90/100e sur l'Autrichien Joachim Puchner. Le champion olympique de la discipline, qui compte désormais 18 succès en Coupe du monde, s'offre sa cinquième victoire sur cette piste, sa quatrième en super-G. Seuls l'Américain Bode Miller, en 2004, et l'Autrichien Stephan Eberharter, en 2002, ont réussi ce doublé dans la petite station des Rocheuses canadiennes. "J'ai fait une bonne course, en lâchant tout et je n'ai pas fait de faute", a déclaré le Norvégien, qui en profite pour prendre les commandes du classement général. "Le classement général est un objectif comme chaque année. Celui qui est dans le coup pour le général et qui dit que ça ne fait pas partie de ses objectifs, c'est un blagueur. Il n'y a rien de plus grand", a estimé le triple médaillé olympique. "J'ai vu que Ted Ligety est en bonne forme, Marcel Hirscher est en très bonne forme, donc je dois appuyer sur l'accélérateur, sinon je n'ai aucune chance." . (JOE KLAMAR)