Marc Wilmots n'a toujours pas voulu réagir à la désignation de Georges Leekens comme nouvel entraîneur des Diables Rouges. Mais tout le monde sait ce qu'il en pense: pour lui, c'est un affront de ne pas avoir été consulté pour le poste alors qu'il est fréquent qu'on fasse avancer l'adjoint d'un rang une fois que le T1 n'est plus là.

Cela se voit régulièrement dans les clubs et la Fédération a déjà appliqué cette politique dans le passé. Un Wilmots blessé, avec son orgueil et son caractère très fort, saurait-il se motiver pour travailler avec Leekens qui souhaite pourtant le garder? C'est peu probable et il n'est pas sot de penser qu'il démissionne prochainement.

Pour filer au Standard? C'est l'hypothèse que soulève la RTBF. Hier soir, dans son commentaire du match St-Trond-Gand, Thierry Luthers (Vivacité) a dit que Wilmots pourrait se retrouver prochainement à Sclessin. Peut-être pas comme entraîneur mais dans une autre fonction importante.

Pierre Danvoye

Marc Wilmots n'a toujours pas voulu réagir à la désignation de Georges Leekens comme nouvel entraîneur des Diables Rouges. Mais tout le monde sait ce qu'il en pense: pour lui, c'est un affront de ne pas avoir été consulté pour le poste alors qu'il est fréquent qu'on fasse avancer l'adjoint d'un rang une fois que le T1 n'est plus là. Cela se voit régulièrement dans les clubs et la Fédération a déjà appliqué cette politique dans le passé. Un Wilmots blessé, avec son orgueil et son caractère très fort, saurait-il se motiver pour travailler avec Leekens qui souhaite pourtant le garder? C'est peu probable et il n'est pas sot de penser qu'il démissionne prochainement. Pour filer au Standard? C'est l'hypothèse que soulève la RTBF. Hier soir, dans son commentaire du match St-Trond-Gand, Thierry Luthers (Vivacité) a dit que Wilmots pourrait se retrouver prochainement à Sclessin. Peut-être pas comme entraîneur mais dans une autre fonction importante. Pierre Danvoye