"Les arbitres vont contrôler les terrains 25 heures à l'avance. Pour l'instant, les clubs de D1 n'ont pas signalé de gros problèmes", a déclaré Nils Van Branteghem, le manager du calendrier de la Pro League, ce vendredi. "Les terrains seront plus durs en raison des conditions météo, mais ils restent praticables grâce aux systèmes de chauffage des pelouses et des bâches chauffantes. Les routes menant aux stades seront aussi praticables. Nous restons aussi en contact avec l'IRM, qui vient de nous avertir que la zone neigeuse annoncée pour samedi sera moins importante que prévu. L'état des routes sera donc relativement bon samedi".

On peut s'attendre à de nouvelles remises de matches pour le week-end prochain (10-12 février), l'IRM prévoyant de nouveau de la neige. "C'est pourquoi nous ferons tout pour pouvoir jouer ce week-end. On peut encore remettre sans trop de problèmes une journée de compétition, vu que qu'il n'y a pas de matches de D1 prévus le week-end du 9 au 11 mars. La situation serait plus compliquée si un club de D1 devait jouer deux matches reportés, il faudrait alors se creuser les méninges", a ajouté le manager du calendrier.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Les arbitres vont contrôler les terrains 25 heures à l'avance. Pour l'instant, les clubs de D1 n'ont pas signalé de gros problèmes", a déclaré Nils Van Branteghem, le manager du calendrier de la Pro League, ce vendredi. "Les terrains seront plus durs en raison des conditions météo, mais ils restent praticables grâce aux systèmes de chauffage des pelouses et des bâches chauffantes. Les routes menant aux stades seront aussi praticables. Nous restons aussi en contact avec l'IRM, qui vient de nous avertir que la zone neigeuse annoncée pour samedi sera moins importante que prévu. L'état des routes sera donc relativement bon samedi". On peut s'attendre à de nouvelles remises de matches pour le week-end prochain (10-12 février), l'IRM prévoyant de nouveau de la neige. "C'est pourquoi nous ferons tout pour pouvoir jouer ce week-end. On peut encore remettre sans trop de problèmes une journée de compétition, vu que qu'il n'y a pas de matches de D1 prévus le week-end du 9 au 11 mars. La situation serait plus compliquée si un club de D1 devait jouer deux matches reportés, il faudrait alors se creuser les méninges", a ajouté le manager du calendrier. Sportfootmagazine.be, avec Belga