La défense de Gillet a une nouvelle fois basé sa plaidoirie sur le fait que le joueur est totalement étranger à l'arrangement du match Bari-Trévise. Elle a d'ailleurs demandé l'annulation de la peine. Quant au match Salernitana-Bari, les avocats de Gillet ont réclamé une nouvelle fois que la condamnation pour fraude soit commuée en "condamnation pour non-dénonciation". De la sorte, Gillet verrait sa peine réduite à quelques mois et pourrait même rejouer dès janvier. Une hypothèse qui semble peu probable même si à la sortie du tribunal, rien n'a filtré. Torino, via son site internet, estime que la sentence défintive devrait tomber dans 10 ou 15 jours. Jean-François Gillet avait été suspendu pour 3 ans et 7 mois pour son implication dans le scandale des matches truqués en Italie, la 'Calcioscommesse', le 16 juillet dernier. Le joueur de 34 ans, alors 3e gardien dans la hiérarchie chez les Diables Rouges, avait été reconnu coupable de "fraude sportive" et de non dénonciation de celle-ci. Les faits remontent à l'époque où Gillet défendait les buts de Bari en Série B. Mardi, la Fifa a étendu au niveau mondial la suspension de Gillet. (Belga)

La défense de Gillet a une nouvelle fois basé sa plaidoirie sur le fait que le joueur est totalement étranger à l'arrangement du match Bari-Trévise. Elle a d'ailleurs demandé l'annulation de la peine. Quant au match Salernitana-Bari, les avocats de Gillet ont réclamé une nouvelle fois que la condamnation pour fraude soit commuée en "condamnation pour non-dénonciation". De la sorte, Gillet verrait sa peine réduite à quelques mois et pourrait même rejouer dès janvier. Une hypothèse qui semble peu probable même si à la sortie du tribunal, rien n'a filtré. Torino, via son site internet, estime que la sentence défintive devrait tomber dans 10 ou 15 jours. Jean-François Gillet avait été suspendu pour 3 ans et 7 mois pour son implication dans le scandale des matches truqués en Italie, la 'Calcioscommesse', le 16 juillet dernier. Le joueur de 34 ans, alors 3e gardien dans la hiérarchie chez les Diables Rouges, avait été reconnu coupable de "fraude sportive" et de non dénonciation de celle-ci. Les faits remontent à l'époque où Gillet défendait les buts de Bari en Série B. Mardi, la Fifa a étendu au niveau mondial la suspension de Gillet. (Belga)