L'Argentine et le Brésil ont tous les deux été éliminés en quart de finale de la Copa America. Et tous les deux, aux tirs au but : l'Albiceleste par l'Uruguay, les Auriverdes par le Paraguay. La seule différence, c'est que chez les Argentins, seul Carlos Tevez a manqué son envoi (4-5), tandis que les Brésiliens n'ont réussi aucun de leur envoi (0-2). Certains joueurs ont même envoyé le ballon largement au-dessus de la transversale, rappelant la séance d'Anderlecht-Partizan Belgrade. Et là aussi, l'état du terrain fut mis en cause.

La Copa America a donc viré au cauchemar pour les Argentins, qui jouaient pourtant à la maison. Au premier tour déjà, ils avaient peiné. Lionel Messi avait même été sifflé par ses propres supporters. Et voilà que l'épreuve s'achève prématurément.

Les Brésiliens avaient remporté quatre des cinq éditions précédentes. Place, maintenant, aux outsiders.

Daniel Devos, Sport/Foot Magazine

L'Argentine et le Brésil ont tous les deux été éliminés en quart de finale de la Copa America. Et tous les deux, aux tirs au but : l'Albiceleste par l'Uruguay, les Auriverdes par le Paraguay. La seule différence, c'est que chez les Argentins, seul Carlos Tevez a manqué son envoi (4-5), tandis que les Brésiliens n'ont réussi aucun de leur envoi (0-2). Certains joueurs ont même envoyé le ballon largement au-dessus de la transversale, rappelant la séance d'Anderlecht-Partizan Belgrade. Et là aussi, l'état du terrain fut mis en cause. La Copa America a donc viré au cauchemar pour les Argentins, qui jouaient pourtant à la maison. Au premier tour déjà, ils avaient peiné. Lionel Messi avait même été sifflé par ses propres supporters. Et voilà que l'épreuve s'achève prématurément. Les Brésiliens avaient remporté quatre des cinq éditions précédentes. Place, maintenant, aux outsiders. Daniel Devos, Sport/Foot Magazine