Dans les dernières secondes, Vettel a réussi un dernier tour en 1 min 23 sec 755/1000, ce qui lui a permis de devancer Webber de deux dixièmes. Les deux pilotes Red Bull, seuls à passer sous la barre de la minute 24 secondes au tour, partiront avec un gros avantage, dimanche sur la première ligne. C'est la 40e pole position en F1 pour le triple champion du monde en titre, qui venait de se faire rafler les quatre précédentes d'affilée par Lewis Hamilton (Mercedes). Le Britannique, champion du monde 2008, a été pris dans le trafic à la fin de la Q2 et n'a même pas pu se qualifier pour la chasse à la pole, en Q3. La surprise est venue d'un autre pilote allemand, Nico Hülkenberg (Sauber), excellent 3e d'une séance torride (45°C sur la piste, 30°C dans l'air), devant les deux Ferrari du Brésilien Felipe Massa et du héros local, l'Espagnol Fernando Alonso. (Belga)

Dans les dernières secondes, Vettel a réussi un dernier tour en 1 min 23 sec 755/1000, ce qui lui a permis de devancer Webber de deux dixièmes. Les deux pilotes Red Bull, seuls à passer sous la barre de la minute 24 secondes au tour, partiront avec un gros avantage, dimanche sur la première ligne. C'est la 40e pole position en F1 pour le triple champion du monde en titre, qui venait de se faire rafler les quatre précédentes d'affilée par Lewis Hamilton (Mercedes). Le Britannique, champion du monde 2008, a été pris dans le trafic à la fin de la Q2 et n'a même pas pu se qualifier pour la chasse à la pole, en Q3. La surprise est venue d'un autre pilote allemand, Nico Hülkenberg (Sauber), excellent 3e d'une séance torride (45°C sur la piste, 30°C dans l'air), devant les deux Ferrari du Brésilien Felipe Massa et du héros local, l'Espagnol Fernando Alonso. (Belga)