En raison de la neutralisation de la course à deux reprises, le Grand Prix n'a pas pas pu aller au bout des 61 tours prévus et a selon le règlement été arrêté après deux heures de course. Alonso conserve sa première place au classement du championnat des pilotes en raison de l'abandon de son plus dangereux rival le Britannique Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes)), parti en pole position et contraint à l'abandon au 23e tour, trahi par sa boîte de vitesse, alors qu'il était en tête. Alonso possède désormais 194 points. Il devance désormais Vettel, 2e, qui en compte 165. Le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus-Renault) est toujours 3e. Il en totalise 149. La 15e manche se courra le 7 octobre à Suzuka à l'occasion du Grand Prix du Japon. (ROSLAN RAHMAN)

En raison de la neutralisation de la course à deux reprises, le Grand Prix n'a pas pas pu aller au bout des 61 tours prévus et a selon le règlement été arrêté après deux heures de course. Alonso conserve sa première place au classement du championnat des pilotes en raison de l'abandon de son plus dangereux rival le Britannique Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes)), parti en pole position et contraint à l'abandon au 23e tour, trahi par sa boîte de vitesse, alors qu'il était en tête. Alonso possède désormais 194 points. Il devance désormais Vettel, 2e, qui en compte 165. Le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus-Renault) est toujours 3e. Il en totalise 149. La 15e manche se courra le 7 octobre à Suzuka à l'occasion du Grand Prix du Japon. (ROSLAN RAHMAN)