Errani, finaliste de Roland-Garros cette saison, rencontrera l'Américaine Serena Williams (WTA 4/N.4) ou la Serbe Ana Ivanovic (WTA 13/N.12) pour une place en finale du dernier tournoi du Grand Chelem de la saison. L'Italienne réussit une belle campagne 2012, avec quatre titres décrochés. Elle était 45-ème mondiale au début de la saison, et pourrait passer à la 8-ème place après l'US Open, soit le meilleur classement de sa carrière. La Bélarusse Victoria Azarenka, 23 ans, n°1 mondiale et 1-ère tête de série, s'était déjà offert sa première demi-finale à Flushing Meadows mardi aux dépens de l'Australienne Samantha Stosur (WTA 7/N.7), tenante du titre, qu'elle avait battue en trois sets: 6-1, 4-6, 7-6 (7/5). Elle connaît à présent son adversaire. La Russe Maria Sharapova (WTA 3/N.3) a en effet conclu à son avantage, 3-6, 6-3, 6-4, la partie contre Marion Bartoli (WTA 11/N.11), entamée mardi mais interrompue par la pluie et reportée à mercredi. La rencontre aura duré 2h32 en tout. La Française avait pris un départ canon et menait 4-0, 15-30 sur son service face à la Russe au bout de seulement 20 minutes de jeu, au moment de l'interruption. (CER)

Errani, finaliste de Roland-Garros cette saison, rencontrera l'Américaine Serena Williams (WTA 4/N.4) ou la Serbe Ana Ivanovic (WTA 13/N.12) pour une place en finale du dernier tournoi du Grand Chelem de la saison. L'Italienne réussit une belle campagne 2012, avec quatre titres décrochés. Elle était 45-ème mondiale au début de la saison, et pourrait passer à la 8-ème place après l'US Open, soit le meilleur classement de sa carrière. La Bélarusse Victoria Azarenka, 23 ans, n°1 mondiale et 1-ère tête de série, s'était déjà offert sa première demi-finale à Flushing Meadows mardi aux dépens de l'Australienne Samantha Stosur (WTA 7/N.7), tenante du titre, qu'elle avait battue en trois sets: 6-1, 4-6, 7-6 (7/5). Elle connaît à présent son adversaire. La Russe Maria Sharapova (WTA 3/N.3) a en effet conclu à son avantage, 3-6, 6-3, 6-4, la partie contre Marion Bartoli (WTA 11/N.11), entamée mardi mais interrompue par la pluie et reportée à mercredi. La rencontre aura duré 2h32 en tout. La Française avait pris un départ canon et menait 4-0, 15-30 sur son service face à la Russe au bout de seulement 20 minutes de jeu, au moment de l'interruption. (CER)