Saint-Trond n'attend que la confirmation mathématique de son maintien pour entamer les grands travaux à son stade du Stayen. La tribune d'honneur sera la troisième à être complètement modernisée, et un parking souterrain va être construit sous la tribune, qui deviendra synthétique. Pour les play-offs II, les Canaris émigreront à Westerlo. Encore faut-il se sauver, ce qui n'est pas encore fait. Saint-Trond, encore battu hier soir par Malines, ne compte que deux longueurs d'avance sur Eupen et le Lierse. Le résultat d'hier soir ne fait pas davantage les affaires du Standard, car Malines compte désormais quatre points d'avance sur les Rouches, chez qui ils se déplacent samedi.

Daniel Devos, Sport/Foot Magazine

Saint-Trond n'attend que la confirmation mathématique de son maintien pour entamer les grands travaux à son stade du Stayen. La tribune d'honneur sera la troisième à être complètement modernisée, et un parking souterrain va être construit sous la tribune, qui deviendra synthétique. Pour les play-offs II, les Canaris émigreront à Westerlo. Encore faut-il se sauver, ce qui n'est pas encore fait. Saint-Trond, encore battu hier soir par Malines, ne compte que deux longueurs d'avance sur Eupen et le Lierse. Le résultat d'hier soir ne fait pas davantage les affaires du Standard, car Malines compte désormais quatre points d'avance sur les Rouches, chez qui ils se déplacent samedi. Daniel Devos, Sport/Foot Magazine