Selon Benoît Morrenne, il a purement et simplement été remercié par le club trudonnaire. "Je ne suis absolument pas parti de mon plein gré", a-t-il déclaré ce lundi à Sporza. "J'ai reçu lundi la visite d'un huissier qui m'a remis mon licenciement. Je ne m'en tiens pas là. Je prends la direction du club pour éclaircir cette affaire."

Plus tôt dans la journée, Guy Mangelschots, le directeur sportif des Canaris, avait pourtant déclaré : "Benoît (Morrenne) a présenté sa démission hier (ndlr: dimanche). Le club n'était pas demandeur d'une telle décision mais a bien dû l'accepter".

"Ce n'est évidemment jamais une bonne nouvelle que de voir son président soudainement quitter le navire", avait-il poursuivi. "Mais il faut néanmoins séparer le sportif de l'administratif. La seule chose qui compte maintenant c'est le match de mercredi à domicile contre Westerlo. Cette rencontre là, nous nous devons d'absolument la gagner."

Ce lundi matin, le site internet de Saint-Trond avait annoncé que Morrenne quittait ses fonctions de président de sa propre initiative et avec effet immédiat.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Selon Benoît Morrenne, il a purement et simplement été remercié par le club trudonnaire. "Je ne suis absolument pas parti de mon plein gré", a-t-il déclaré ce lundi à Sporza. "J'ai reçu lundi la visite d'un huissier qui m'a remis mon licenciement. Je ne m'en tiens pas là. Je prends la direction du club pour éclaircir cette affaire."Plus tôt dans la journée, Guy Mangelschots, le directeur sportif des Canaris, avait pourtant déclaré : "Benoît (Morrenne) a présenté sa démission hier (ndlr: dimanche). Le club n'était pas demandeur d'une telle décision mais a bien dû l'accepter". "Ce n'est évidemment jamais une bonne nouvelle que de voir son président soudainement quitter le navire", avait-il poursuivi. "Mais il faut néanmoins séparer le sportif de l'administratif. La seule chose qui compte maintenant c'est le match de mercredi à domicile contre Westerlo. Cette rencontre là, nous nous devons d'absolument la gagner." Ce lundi matin, le site internet de Saint-Trond avait annoncé que Morrenne quittait ses fonctions de président de sa propre initiative et avec effet immédiat. Sportfootmagazine.be, avec Belga