Au passage, les Buafflos auront réalisé avec ce duo une belle opération financière. Acquis pour moins d'un million d'euros au total, ces joueurs auront rapporté six fois plus. De quoi apurer la dette d'un club qui, au début de ce millénaire, se chiffrait encore à quelque 18 milions d'euros. Un redressement qui n'a, par ailleurs, eu aucune incidence sur le plan sportif, puisque la bande à Francky Dury tient le haut du pavé, actuellement, en Jupiler Pro League, derrière Anderlecht et Genk.

Le FC Malines est également un exemple de saine gestion sportive. Nonobstant les départs, ces derniers mois, de six titulaires à part entière (Nana Asare, Björn Vleminckx, Koen Persoons, Jonas Ivens, Aloys Nong et, à présent, Joachim Mununga, en partance lui aussi pour Genclerbirligi), les Sang et Or font plus que bonne figure au plus haut échelon de notre football. S'ils remportent tous leurs matches d'alignement, ils se situeront même dans la foulée immédiate des Gantois au classement général.

Bruno Govers

Au passage, les Buafflos auront réalisé avec ce duo une belle opération financière. Acquis pour moins d'un million d'euros au total, ces joueurs auront rapporté six fois plus. De quoi apurer la dette d'un club qui, au début de ce millénaire, se chiffrait encore à quelque 18 milions d'euros. Un redressement qui n'a, par ailleurs, eu aucune incidence sur le plan sportif, puisque la bande à Francky Dury tient le haut du pavé, actuellement, en Jupiler Pro League, derrière Anderlecht et Genk. Le FC Malines est également un exemple de saine gestion sportive. Nonobstant les départs, ces derniers mois, de six titulaires à part entière (Nana Asare, Björn Vleminckx, Koen Persoons, Jonas Ivens, Aloys Nong et, à présent, Joachim Mununga, en partance lui aussi pour Genclerbirligi), les Sang et Or font plus que bonne figure au plus haut échelon de notre football. S'ils remportent tous leurs matches d'alignement, ils se situeront même dans la foulée immédiate des Gantois au classement général. Bruno Govers