Poule A

La France a battu le Japon 47 à 21 (mi-temps: 25-11) pour son entrée dans la poule A du Mondial de rugby, samedi au North Harbour Stadium d'Auckland, en Nouvelle-Zélande.

Les Français ne menaient que de quatre points avant l'heure de jeu face au Japon, 13e nation mondiale au classement de l'International Rugby Board. Ils parvenaient in fine à assurer un succès sans gloire avec trois essais en fin de match par Lionel Nallet, Pascal Papé et Morgan Parra, les deux premiers transformés par Yachvili.

Les Tricolores poursuivront leur parcours face au Canada le 18 septembre à Napier, la Nouvelle-Zélande le 24 septembre à Auckland et les îles Tonga le 1er octobre à Wellington.

Poule B

L'Ecosse a commencé la Coupe du monde par une victoire dans la poule B, assortie d'un point de bonus, sur la Roumanie (34-24), samedi à Invercargill.

Avant d'accrocher ce succès, le XV du chardon a tremblé. Menés (24-21) à la suite d'un essai du Roumain Carpo (67), les Ecossais, dominés en mêlée fermée, ont trouvé des ressources pour inscrire deux essais dans les cinq dernières minutes par l'ailier Simon Danielli.

Pour son deuxième match, l'Ecosse affrontera la Georgie mercredi à Invercargill, alors que la Roumanie sera opposée à l'Argentine le samedi 17 septembre, également à Invercargill.

L'Angleterre s'est fait peur pendant plus d'une heure contre une équipe d'Argentine très agressive en défense, avant de s'imposer difficilement 13 à 9 (mi-temps: 3-6), lors de son premier match samedi à Dunedin.

Dans un match marqué par la faillite des buteurs (3/8 pour Wilkinson, 3/9 pour Contepomi et Rodriguez côté argentin), le XV de la Rose a failli être surpris par des Pumas bien mieux entrés dans le match. Poussée régulièrement à la faute, l'Angleterre accusait un retard de trois points à la pause (3-6), puis de six (3-9, 43e) jusqu'à l'essai de son demi de mêlée remplaçant Ben Youngs, transformé par Jonny Wilkinson, qui lui permettait de passer en tête pour la première fois du match à la 67e minute.

Derrière, les remplaçants apportaient du sang neuf au pack permettant aux hommes de Martin Johnson de contrôler la fin du match et Wilkinson leur offrait un peu d'air avec trois points supplémentaires au pied (13-9, 75e).

Pour son deuxième match, l'Angleterre affrontera la Géorgie le dimanche 18 septembre à Dunedin, tandis que l'Argentine rencontrera la veille la Roumanie à Invercargill.

Poule C

L'Irlande a entamé la Coupe du monde par une laborieuse victoire décrochée à l'usure (22-10) face à une équipe des Etats-Unis héroïque en défense le jour du dixième anniversaire du 11-Septembre.

Très approximative, l'Irlande a peiné à concrétiser sa supériorité physique et technique, notamment en raison de l'inhabituelle maladresse de son buteur Jonathan Sexton pendant les 51 minutes qu'il a passées sur la pelouse (2 sur 6).

Les Irlandais ont finalement creusé l'écart avec un essai juste avant la pause de l'ailier Tommy Bowe (40), puis un autre peu avant l'heure de jeu par le talonneur Rory Best (57). Un doublé de Bowe (60) a enterré les maigres espoirs des Américains, apparus très limités en attaque mais qui ont sauvé l'honneur par un essai sur interception par Paul Emerick (80).

Les Irlandais affronteront l'Australie le 17 septembre (Auckland). Les "Eagles" rencontreront, eux, la Russie le 15 septembre (New Plymouth).

L'Australie a quant à elle remporté un large succès, assorti d'un point de bonus, aux dépens de l'Italie 32 à 6 (mi-temps: 6-6) dimanche à Auckland (stadium North Harbour).

Vainqueurs du Tri-Nations, la compétition internationale de l'Hémisphère sud fin août, les Australiens ont été accrochés en première période (6-6), avant de faire la différence lors des quarante dernières minutes au cours desquelles ils ont inscrit quatre essais.

Lors de son prochain match, l'Australie affrontera l'Irlande le samedi 17 septembre à Auckland (Eden Park), alors que l'Italie jouera contre la Russie, le mardi 20 septembre à Nelson.

Poule D

Dans le groupe D, les Iles Fidji ont dominé logiquement la Namibie samedi 49 à 25 (mi-temps: 32-15) avec six essais au total et donc le point du bonus.

L'ailier Vereniki Goneva a marqué quatre essais au cours de cette rencontre agréable à suivre dans le stade champêtre de Rotorua baigné par le soleil.

Pour leur deuxième match, les Fidji affronteront l'Afrique du Sud le samedi 17 septembre à Wellington. La Namibie rencontrera les Samoa mercredi 14 septembre toujours à Rotorua.

L'Afrique du Sud, championne du monde en titre, s'est, elle, imposée difficilement devant le Pays de Galles 17 à 16, dimanche à Wellington.

Le pays de Galles rencontrera les Samoa le dimanche 18 septembre à Hamilton.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Poule A La France a battu le Japon 47 à 21 (mi-temps: 25-11) pour son entrée dans la poule A du Mondial de rugby, samedi au North Harbour Stadium d'Auckland, en Nouvelle-Zélande. Les Français ne menaient que de quatre points avant l'heure de jeu face au Japon, 13e nation mondiale au classement de l'International Rugby Board. Ils parvenaient in fine à assurer un succès sans gloire avec trois essais en fin de match par Lionel Nallet, Pascal Papé et Morgan Parra, les deux premiers transformés par Yachvili. Les Tricolores poursuivront leur parcours face au Canada le 18 septembre à Napier, la Nouvelle-Zélande le 24 septembre à Auckland et les îles Tonga le 1er octobre à Wellington. Poule B L'Ecosse a commencé la Coupe du monde par une victoire dans la poule B, assortie d'un point de bonus, sur la Roumanie (34-24), samedi à Invercargill. Avant d'accrocher ce succès, le XV du chardon a tremblé. Menés (24-21) à la suite d'un essai du Roumain Carpo (67), les Ecossais, dominés en mêlée fermée, ont trouvé des ressources pour inscrire deux essais dans les cinq dernières minutes par l'ailier Simon Danielli. Pour son deuxième match, l'Ecosse affrontera la Georgie mercredi à Invercargill, alors que la Roumanie sera opposée à l'Argentine le samedi 17 septembre, également à Invercargill. L'Angleterre s'est fait peur pendant plus d'une heure contre une équipe d'Argentine très agressive en défense, avant de s'imposer difficilement 13 à 9 (mi-temps: 3-6), lors de son premier match samedi à Dunedin. Dans un match marqué par la faillite des buteurs (3/8 pour Wilkinson, 3/9 pour Contepomi et Rodriguez côté argentin), le XV de la Rose a failli être surpris par des Pumas bien mieux entrés dans le match. Poussée régulièrement à la faute, l'Angleterre accusait un retard de trois points à la pause (3-6), puis de six (3-9, 43e) jusqu'à l'essai de son demi de mêlée remplaçant Ben Youngs, transformé par Jonny Wilkinson, qui lui permettait de passer en tête pour la première fois du match à la 67e minute. Derrière, les remplaçants apportaient du sang neuf au pack permettant aux hommes de Martin Johnson de contrôler la fin du match et Wilkinson leur offrait un peu d'air avec trois points supplémentaires au pied (13-9, 75e). Pour son deuxième match, l'Angleterre affrontera la Géorgie le dimanche 18 septembre à Dunedin, tandis que l'Argentine rencontrera la veille la Roumanie à Invercargill. Poule C L'Irlande a entamé la Coupe du monde par une laborieuse victoire décrochée à l'usure (22-10) face à une équipe des Etats-Unis héroïque en défense le jour du dixième anniversaire du 11-Septembre. Très approximative, l'Irlande a peiné à concrétiser sa supériorité physique et technique, notamment en raison de l'inhabituelle maladresse de son buteur Jonathan Sexton pendant les 51 minutes qu'il a passées sur la pelouse (2 sur 6). Les Irlandais ont finalement creusé l'écart avec un essai juste avant la pause de l'ailier Tommy Bowe (40), puis un autre peu avant l'heure de jeu par le talonneur Rory Best (57). Un doublé de Bowe (60) a enterré les maigres espoirs des Américains, apparus très limités en attaque mais qui ont sauvé l'honneur par un essai sur interception par Paul Emerick (80). Les Irlandais affronteront l'Australie le 17 septembre (Auckland). Les "Eagles" rencontreront, eux, la Russie le 15 septembre (New Plymouth). L'Australie a quant à elle remporté un large succès, assorti d'un point de bonus, aux dépens de l'Italie 32 à 6 (mi-temps: 6-6) dimanche à Auckland (stadium North Harbour). Vainqueurs du Tri-Nations, la compétition internationale de l'Hémisphère sud fin août, les Australiens ont été accrochés en première période (6-6), avant de faire la différence lors des quarante dernières minutes au cours desquelles ils ont inscrit quatre essais. Lors de son prochain match, l'Australie affrontera l'Irlande le samedi 17 septembre à Auckland (Eden Park), alors que l'Italie jouera contre la Russie, le mardi 20 septembre à Nelson. Poule D Dans le groupe D, les Iles Fidji ont dominé logiquement la Namibie samedi 49 à 25 (mi-temps: 32-15) avec six essais au total et donc le point du bonus. L'ailier Vereniki Goneva a marqué quatre essais au cours de cette rencontre agréable à suivre dans le stade champêtre de Rotorua baigné par le soleil. Pour leur deuxième match, les Fidji affronteront l'Afrique du Sud le samedi 17 septembre à Wellington. La Namibie rencontrera les Samoa mercredi 14 septembre toujours à Rotorua. L'Afrique du Sud, championne du monde en titre, s'est, elle, imposée difficilement devant le Pays de Galles 17 à 16, dimanche à Wellington. Le pays de Galles rencontrera les Samoa le dimanche 18 septembre à Hamilton. Sportfootmagazine.be, avec Belga