C'est ce soir que se déroulera la cérémonie du Soulier d'Or avec deux favoris: les Anderlechtois Mbark Boussoufa et Romelu Lukaku. Pour le jeune attaquant, il s'agirait d'une première consécration avant un transfert imminent. Certains ont évoqué un départ avant la fin du mercato hivernal. Pourtant, un tout autre scénario est sur le point de se conclure, en toute discrétion.

De source sûre, Lukaku serait déjà parvenu à un accord avec Manchester City pour un transfert en juillet, le club mancunien dribblant les favoris des médias, Liverpool et Chelsea. Quant au Real Madrid, il avait déjà perdu la bataille, Lukaku s'étant exprimé, cette semaine, en faveur du championnat anglais. Les conseillers juridiques du joueur ont une réunion ce mercredi à Manchester pour ficeler le contrat après avoir travaillé sur le dossier depuis 15 jours.

Contrairement à ce que la Dernière Heure a annoncé sur son site internet après avoir lu notre article, nous maintenons que l'information est bien fondée et qu'elle ne provient pas "de managers qui y voient leurs propres intérêts" mais bien de personnes avisées et proches du dossier.

Stéphane Vande Velde

C'est ce soir que se déroulera la cérémonie du Soulier d'Or avec deux favoris: les Anderlechtois Mbark Boussoufa et Romelu Lukaku. Pour le jeune attaquant, il s'agirait d'une première consécration avant un transfert imminent. Certains ont évoqué un départ avant la fin du mercato hivernal. Pourtant, un tout autre scénario est sur le point de se conclure, en toute discrétion. De source sûre, Lukaku serait déjà parvenu à un accord avec Manchester City pour un transfert en juillet, le club mancunien dribblant les favoris des médias, Liverpool et Chelsea. Quant au Real Madrid, il avait déjà perdu la bataille, Lukaku s'étant exprimé, cette semaine, en faveur du championnat anglais. Les conseillers juridiques du joueur ont une réunion ce mercredi à Manchester pour ficeler le contrat après avoir travaillé sur le dossier depuis 15 jours. Contrairement à ce que la Dernière Heure a annoncé sur son site internet après avoir lu notre article, nous maintenons que l'information est bien fondée et qu'elle ne provient pas "de managers qui y voient leurs propres intérêts" mais bien de personnes avisées et proches du dossier. Stéphane Vande Velde