Peu à son aise dans la première manche, notre compatriote, tête de série n°21 du tournoi de la Porte d'Auteuil, s'était pourtant bien reprise, retrouvant son jeu et empochant le deuxième set. Elle a ensuite eu la victoire en vue grâce à un break dans la "belle", mais n'a pas réussi à la cueillir, laissant finalement l'Israélienne filer vers le 3-ème tour (1/16-èmes de finale). Flipkens avait écarté la Monténégrine Danka Kovinic (WTA-106) sur le score de 7-6 (8-6) et 6-2, mardi au 1-er tour. Elle n'a jamais dépassé le 2-ème tour de l'épreuve, stade qu'elle avait déjà atteint en 2006, 2009, 2010 et 2013. Cette élimination a été enregistrée peu de temps après celle de Yanina Wickmayer, 64-ème joueuse mondiale, battue en deux sets, 6-2, 6-4, par l'Espagnole Silvia Soler-Espinosa (WTA 85). Alison Van Uytvanck (WTA 93) avait perdu dès son entrée en lice contre la qualifiée autrichienne Tamira Paszek (WTA 155), lundi au premier tour. (Belga)

Peu à son aise dans la première manche, notre compatriote, tête de série n°21 du tournoi de la Porte d'Auteuil, s'était pourtant bien reprise, retrouvant son jeu et empochant le deuxième set. Elle a ensuite eu la victoire en vue grâce à un break dans la "belle", mais n'a pas réussi à la cueillir, laissant finalement l'Israélienne filer vers le 3-ème tour (1/16-èmes de finale). Flipkens avait écarté la Monténégrine Danka Kovinic (WTA-106) sur le score de 7-6 (8-6) et 6-2, mardi au 1-er tour. Elle n'a jamais dépassé le 2-ème tour de l'épreuve, stade qu'elle avait déjà atteint en 2006, 2009, 2010 et 2013. Cette élimination a été enregistrée peu de temps après celle de Yanina Wickmayer, 64-ème joueuse mondiale, battue en deux sets, 6-2, 6-4, par l'Espagnole Silvia Soler-Espinosa (WTA 85). Alison Van Uytvanck (WTA 93) avait perdu dès son entrée en lice contre la qualifiée autrichienne Tamira Paszek (WTA 155), lundi au premier tour. (Belga)