Novak Djokovic et Roger Federer ont effectué leur entrée sans connaître la moindre frayeur lundi au premier tour à Roland Garros, mais le tournoi a déjà perdu une figure de marque avec le Tchèque Tomas Berdych, demi-finaliste sortant, éliminé par un Français méconnu.

Très sollicité depuis son arrivée à Paris, Djokovic n'a montré aucun signe d'usure physique ou mentale. Le Serbe a expédié le Néerlandais Thiemo De Bakker 6-2, 6-1, 6-3 en seulement 1h32, alignant ainsi sa 38e victoire d'affilée depuis le début de la saison. Le N.2 mondial a ainsi fait un pas supplémentaire vers le record du meilleur début de saison jamais réalisé, détenu depuis 1984 par John McEnroe, avec 42 matches consécutifs sans défaite.

"C'est un grand premier match pour moi", a-t-il souligné. "J'étais très prudent, parce que De Bakker a de la qualité, un bon service, joue bien sur terre battue. J'ai été très agressif, j'ai saisi chaque opportunité pour avancer dans le court. J'ai toujours été en contrôle."

Federer ne s'est pas montré tout à fait aussi impressionnant. Mais il est venu à bout sans trop de peine d'une de ses victimes préférées, l'Espagnol Feliciano Lopez, battu 6-3, 6-4, 7-6 (7/3). Le N.3 mondial a dominé Lopez, 41e mondial, pour la neuvième fois en autant de tentatives. Il a surtout eu bien moins à s'employer qu'au tournoi de Madrid où, il y a quelques semaines, il avait dû sauver une balle de match contre l'Espagnol.

Berdych trop sûr de lui

"Les conditions étaient différentes de Madrid, bien plus lentes", a expliqué le Suisse. "Il n'a pas obtenu les points gratuits qu'il espérait. On a plus joué du fond du court." Le Suisse aura un deuxième tour a priori extrêmement confortable, contre le jeune Français Maxime Teixeira, 185e joueur mondial et qui début 2010 était encore 1009e. Djokovic sera peut-être plus méfiant si le Roumain Victor Hanescu, finaliste à Nice samedi, lui est opposé.

L'un des favoris a déjà trébuché. Berdych, tête de série N.6, a été surpris par le Français Stéphane Robert, 140e mondial et sorti des qualifications, vainqueur 3-6, 3-6, 6-2, 6-2, 9-7. Robert a sauvé une balle de match à 5-4 au cinquième set pour remporter son tout premier match dans le grand tableau à Roland Garros et sa première rencontre en cinq sets. Trop sûr de lui après le gain des deux premières manches, le Tchèque a perdu le fil du match, déconcerté par le tennis par instant flamboyant du Français. "Je pense qu'il est trop tôt pour analyser ce qui s'est passé, c'est le tennis, a évacué Berdych. Malheureusement c'est tombé sur moi aujourd'hui". "Lui a profité à 400% du fait de jouer devant son public", a-t-il souligné. Il a probablement joué son meilleur tennis. Je ne peux pas imaginer quelqu'un qui joue aussi bien et ne soit pas dans le Top 100."

Le Français Michael Llodra (N.22), 24e mondial, a mordu la terre battue de son côté face à Steve Darcis, 135e mondial, qui semble enfin débarrassé de ses problèmes physiques pour poursuivre sur sa lancée des qualifications et rejoindre le deuxième tour: 6-7 (5/7), 6-3, 6-3, 6-3.

Olivier Rochus (44e) a été par contre éliminé dès le premier tour en quatre sets par l'Allemand Tobias Kamke, 76e au classement ATP: 6-7 (5/7), 6-3, 6-3 et 6-2 en 2 heures 51 minutes de jeu.

Dans le tableau féminin, l'Italienne Francesca Schiavone, tenante du titre, n'a connu aucun souci face à l'Américaine Melanie Oudin (6-2, 6-0). La Russe Vera Zvonareva, tête de série N.3, n'a pas été plus inquiétée par l'Espagnole Lourdes Dominguez (6-3, 6-3).

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Novak Djokovic et Roger Federer ont effectué leur entrée sans connaître la moindre frayeur lundi au premier tour à Roland Garros, mais le tournoi a déjà perdu une figure de marque avec le Tchèque Tomas Berdych, demi-finaliste sortant, éliminé par un Français méconnu. Très sollicité depuis son arrivée à Paris, Djokovic n'a montré aucun signe d'usure physique ou mentale. Le Serbe a expédié le Néerlandais Thiemo De Bakker 6-2, 6-1, 6-3 en seulement 1h32, alignant ainsi sa 38e victoire d'affilée depuis le début de la saison. Le N.2 mondial a ainsi fait un pas supplémentaire vers le record du meilleur début de saison jamais réalisé, détenu depuis 1984 par John McEnroe, avec 42 matches consécutifs sans défaite. "C'est un grand premier match pour moi", a-t-il souligné. "J'étais très prudent, parce que De Bakker a de la qualité, un bon service, joue bien sur terre battue. J'ai été très agressif, j'ai saisi chaque opportunité pour avancer dans le court. J'ai toujours été en contrôle." Federer ne s'est pas montré tout à fait aussi impressionnant. Mais il est venu à bout sans trop de peine d'une de ses victimes préférées, l'Espagnol Feliciano Lopez, battu 6-3, 6-4, 7-6 (7/3). Le N.3 mondial a dominé Lopez, 41e mondial, pour la neuvième fois en autant de tentatives. Il a surtout eu bien moins à s'employer qu'au tournoi de Madrid où, il y a quelques semaines, il avait dû sauver une balle de match contre l'Espagnol. Berdych trop sûr de lui "Les conditions étaient différentes de Madrid, bien plus lentes", a expliqué le Suisse. "Il n'a pas obtenu les points gratuits qu'il espérait. On a plus joué du fond du court." Le Suisse aura un deuxième tour a priori extrêmement confortable, contre le jeune Français Maxime Teixeira, 185e joueur mondial et qui début 2010 était encore 1009e. Djokovic sera peut-être plus méfiant si le Roumain Victor Hanescu, finaliste à Nice samedi, lui est opposé. L'un des favoris a déjà trébuché. Berdych, tête de série N.6, a été surpris par le Français Stéphane Robert, 140e mondial et sorti des qualifications, vainqueur 3-6, 3-6, 6-2, 6-2, 9-7. Robert a sauvé une balle de match à 5-4 au cinquième set pour remporter son tout premier match dans le grand tableau à Roland Garros et sa première rencontre en cinq sets. Trop sûr de lui après le gain des deux premières manches, le Tchèque a perdu le fil du match, déconcerté par le tennis par instant flamboyant du Français. "Je pense qu'il est trop tôt pour analyser ce qui s'est passé, c'est le tennis, a évacué Berdych. Malheureusement c'est tombé sur moi aujourd'hui". "Lui a profité à 400% du fait de jouer devant son public", a-t-il souligné. Il a probablement joué son meilleur tennis. Je ne peux pas imaginer quelqu'un qui joue aussi bien et ne soit pas dans le Top 100." Le Français Michael Llodra (N.22), 24e mondial, a mordu la terre battue de son côté face à Steve Darcis, 135e mondial, qui semble enfin débarrassé de ses problèmes physiques pour poursuivre sur sa lancée des qualifications et rejoindre le deuxième tour: 6-7 (5/7), 6-3, 6-3, 6-3. Olivier Rochus (44e) a été par contre éliminé dès le premier tour en quatre sets par l'Allemand Tobias Kamke, 76e au classement ATP: 6-7 (5/7), 6-3, 6-3 et 6-2 en 2 heures 51 minutes de jeu. Dans le tableau féminin, l'Italienne Francesca Schiavone, tenante du titre, n'a connu aucun souci face à l'Américaine Melanie Oudin (6-2, 6-0). La Russe Vera Zvonareva, tête de série N.3, n'a pas été plus inquiétée par l'Espagnole Lourdes Dominguez (6-3, 6-3). Sportfootmagazine.be, avec Belga