"A la demande d'une entrevue, je réponds toujours oui", a expliqué Robert Jeurissen faisant allusion à la demande du Standard de rencontrer la Commission des Arbitres pour "trouver une solutions" aux erreurs d'arbitrage dont le Standard se dit victime. "Nous n'allons pas mettre notre tête dans le sable", a ajouté Robert Jeurissen. "Il faut lever tous les malentendus et la meilleure manière d'y arriver est de se rencontrer. Nous allons voir quand c'est possible." L'entraîneur du Standard, Guy Luzon n'avait pas été tendre à l'encontre des arbitres ayant officié lors du partage à Genk (2-2) dimanche. "Ses mots ont dépassé les limites", a estimé encore Robert Jeurissen. "Cela ne nous amuse pas du tout. Il est presque incompréhensible qu'un entraîneur réagisse de la sorte. Sa réaction n'est absolument pas adaptée. Ce genre de choses, il doit venir nous le dire, pas l'exposer dans la presse". (Belga)

"A la demande d'une entrevue, je réponds toujours oui", a expliqué Robert Jeurissen faisant allusion à la demande du Standard de rencontrer la Commission des Arbitres pour "trouver une solutions" aux erreurs d'arbitrage dont le Standard se dit victime. "Nous n'allons pas mettre notre tête dans le sable", a ajouté Robert Jeurissen. "Il faut lever tous les malentendus et la meilleure manière d'y arriver est de se rencontrer. Nous allons voir quand c'est possible." L'entraîneur du Standard, Guy Luzon n'avait pas été tendre à l'encontre des arbitres ayant officié lors du partage à Genk (2-2) dimanche. "Ses mots ont dépassé les limites", a estimé encore Robert Jeurissen. "Cela ne nous amuse pas du tout. Il est presque incompréhensible qu'un entraîneur réagisse de la sorte. Sa réaction n'est absolument pas adaptée. Ce genre de choses, il doit venir nous le dire, pas l'exposer dans la presse". (Belga)