Les JO qui ne seront pas très rentables pour la Belgique, le Royaume n'est pas en mesure de faire face aux dépenses que génère l'événement. Les prix des entrées aux stades flambent, les recettes sont minimes.

Symbole sur symbole

C'est lors de la cérémonie d'ouverture anversoise qu'apparaît pour la première fois le drapeau olympique. Cinq anneaux pour cinq continents, un symbole qui perdure encore aujourd'hui. C'est également la première fois qu'un athlète prononce le serment olympique et qu'un lâcher de colombes est effectué en symbole de paix.

Le choix du pays est également tout un symbole. Grande victime de la guerre 14-18, la Belgique est en pleine reconstruction. Budapest était logiquement désignée comme ville organisatrice des JO, mais trop proche de l'Allemagne, l'Empire austro-hongrois vit sa candidature sauter pour celle de la Belgique. Finalement, l'Allemagne, l'Autriche, la Hongrie, l'Empire ottoman et la Bulgarie ont été exclus de la compétition.

C'est également la première fois que les Comités Nationaux Olympiques entrent en scène. Les CNO peuvent désormais inscrire leurs participants.

Le vieil homme et les champions

Cinq médailles d'or sur six possibles, c'est l'exploit qu'a réalisé l'Italien Nedo Nadi en escrime. Du côté des femmes, l'Américaine Ethelda Bleibtrey rafle les trois épreuves de natation. Elle bat le record du monde de chaque entrée dans l'eau. À 72 ans, Oscar Swahn devient le plus vieux médaillé olympique. Le suédois remporte l'argent dans l'épreuve de 'tir au cerf courant coup double'.

La Belgique 5e nation la plus médaillée

La récolte est excellente pour les Belges présents, il est vrai, en très grand nombre puisqu'ils étaient 330 dont 8 femmes sur les 2.692 athlètes venus de 29 nations. Ils amassent pas moins de 42 médailles, dont 16 titres olympiques. De ces 16 médailles d'or la plus belle est probablement celle qui récompense la victoire de l'équipe nationale de football. Devant un stade comble, les Diables Rouges manoeuvrent sans complexes pour vaincre la Tchécoslovaquie par 2 buts à 0.

Les Belges récoltent huit médailles d'or sur dix mises en jeu en tir à l'arc. Hubert Van Innis en décroche quatre à lui seul. En haltérophilie, on dénombre un champion olympique en la personne de François de Haes ainsi que deux autres médaillés: Luis Willequet et Florimond Rooms.

Les autres médailles d'or furent remportées en équitation artistique, voile et cyclisme (Henry George au 50 km). Dans l'eau, l'équipe nationale de water-polo n'échoue cette fois qu'à une goutte d'eau de la plus haute marche du podium tandis que les hockeyeurs belges s'offrent le bronze.

Romain Van der Pluym, sportfootmagazine.be, avec Belga

Les JO qui ne seront pas très rentables pour la Belgique, le Royaume n'est pas en mesure de faire face aux dépenses que génère l'événement. Les prix des entrées aux stades flambent, les recettes sont minimes. Symbole sur symbole C'est lors de la cérémonie d'ouverture anversoise qu'apparaît pour la première fois le drapeau olympique. Cinq anneaux pour cinq continents, un symbole qui perdure encore aujourd'hui. C'est également la première fois qu'un athlète prononce le serment olympique et qu'un lâcher de colombes est effectué en symbole de paix. Le choix du pays est également tout un symbole. Grande victime de la guerre 14-18, la Belgique est en pleine reconstruction. Budapest était logiquement désignée comme ville organisatrice des JO, mais trop proche de l'Allemagne, l'Empire austro-hongrois vit sa candidature sauter pour celle de la Belgique. Finalement, l'Allemagne, l'Autriche, la Hongrie, l'Empire ottoman et la Bulgarie ont été exclus de la compétition. C'est également la première fois que les Comités Nationaux Olympiques entrent en scène. Les CNO peuvent désormais inscrire leurs participants. Le vieil homme et les champions Cinq médailles d'or sur six possibles, c'est l'exploit qu'a réalisé l'Italien Nedo Nadi en escrime. Du côté des femmes, l'Américaine Ethelda Bleibtrey rafle les trois épreuves de natation. Elle bat le record du monde de chaque entrée dans l'eau. À 72 ans, Oscar Swahn devient le plus vieux médaillé olympique. Le suédois remporte l'argent dans l'épreuve de 'tir au cerf courant coup double'. La Belgique 5e nation la plus médaillée La récolte est excellente pour les Belges présents, il est vrai, en très grand nombre puisqu'ils étaient 330 dont 8 femmes sur les 2.692 athlètes venus de 29 nations. Ils amassent pas moins de 42 médailles, dont 16 titres olympiques. De ces 16 médailles d'or la plus belle est probablement celle qui récompense la victoire de l'équipe nationale de football. Devant un stade comble, les Diables Rouges manoeuvrent sans complexes pour vaincre la Tchécoslovaquie par 2 buts à 0. Les Belges récoltent huit médailles d'or sur dix mises en jeu en tir à l'arc. Hubert Van Innis en décroche quatre à lui seul. En haltérophilie, on dénombre un champion olympique en la personne de François de Haes ainsi que deux autres médaillés: Luis Willequet et Florimond Rooms. Les autres médailles d'or furent remportées en équitation artistique, voile et cyclisme (Henry George au 50 km). Dans l'eau, l'équipe nationale de water-polo n'échoue cette fois qu'à une goutte d'eau de la plus haute marche du podium tandis que les hockeyeurs belges s'offrent le bronze. Romain Van der Pluym, sportfootmagazine.be, avec Belga