Une nouvelle réunion de la Pro League concernant la réforme de la compétition est prévue ce vendredi. Pour rappel, le 10 décembre dernier, une majorité des deux-tiers (11 clubs sur 16) a voté le retour à un championnat à 18 clubs sans play-offs.

Mais depuis, les choses ont bien changé. Anderlecht, Bruges, Gand et Genk (G4) sont prêts à dédommager les "petits" clubs (G11) pour garder la formule actuelle. Si le G11 donne son accord, un nouveau vote devra avoir lieu pour le maintien de la formule.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Une nouvelle réunion de la Pro League concernant la réforme de la compétition est prévue ce vendredi. Pour rappel, le 10 décembre dernier, une majorité des deux-tiers (11 clubs sur 16) a voté le retour à un championnat à 18 clubs sans play-offs. Mais depuis, les choses ont bien changé. Anderlecht, Bruges, Gand et Genk (G4) sont prêts à dédommager les "petits" clubs (G11) pour garder la formule actuelle. Si le G11 donne son accord, un nouveau vote devra avoir lieu pour le maintien de la formule. Sportfootmagazine.be, avec Belga