Bruges continue à révolutionner son organisation interne. Depuis les éjections du responsable sportif Luc Devroe et du président Pol Jonckheere, c'est le duo Henk Mariman / Sven Vermant qui a la responsabilité de la gestion sportive. Le Club vient de faire signer un nouveau responsable du scouting : Raymond Mommens. L'homme aux 614 matches en D1, Diable Rouge aux Coupes du Monde 82 et 86, finaliste de l'EURO 80, a longtemps occupé ce poste à Charleroi. Entre ses deux séjours au Pays Noir, il était brièvement passé par Anderlecht mais ce club lui a directement reproché l'échec d'un gros transfert : le Français Cyril Théréau, qui avait coûté très cher, n'était pas au point physiquement et n'avait pratiquement pas joué. Cette saison, Mommens a quitté Charleroi car il savait qu'il était sur la liste noire d'Abbas Bayat et allait - probablement - de toute façon être mis dehors. Il a directement rebondi à Courtrai. Une brève parenthèse puisqu'il file maintenant au Club Bruges.

Pierre Danvoye

Bruges continue à révolutionner son organisation interne. Depuis les éjections du responsable sportif Luc Devroe et du président Pol Jonckheere, c'est le duo Henk Mariman / Sven Vermant qui a la responsabilité de la gestion sportive. Le Club vient de faire signer un nouveau responsable du scouting : Raymond Mommens. L'homme aux 614 matches en D1, Diable Rouge aux Coupes du Monde 82 et 86, finaliste de l'EURO 80, a longtemps occupé ce poste à Charleroi. Entre ses deux séjours au Pays Noir, il était brièvement passé par Anderlecht mais ce club lui a directement reproché l'échec d'un gros transfert : le Français Cyril Théréau, qui avait coûté très cher, n'était pas au point physiquement et n'avait pratiquement pas joué. Cette saison, Mommens a quitté Charleroi car il savait qu'il était sur la liste noire d'Abbas Bayat et allait - probablement - de toute façon être mis dehors. Il a directement rebondi à Courtrai. Une brève parenthèse puisqu'il file maintenant au Club Bruges. Pierre Danvoye