La FIFA a publié ce mercredi son nouveau classement, adapté chaque mois. Les Pays-Bas, qui s'étaient installés pour la première fois de l'histoire à la première place en août (en profitant de la défaite de l'Espagne contre l'Italie en match amical), retombent en deuxième position.

Les Espagnols retrouvent le leadership et l'Allemagne (que nous affronterons le 11 octobre) reste troisième. Suivent l'Uruguay et le Portugal.

Grâce à leur match nul (qui n'aura donc pas servi à rien !) en Azerbaïdjan et leur succès en amical contre les Etats-Unis, les Diables Rouges passent de la 37e à la 34e place (22e pays européen). On ne peut donc pas tout à fait donner tort à Georges Leekens quand il dit que nous progressons à vive allure : la Belgique était 62e il y a juste un an...

Bon à savoir aussi : le Brésil n'est que 7e, l'Angleterre 8e et l'Argentine 10e. Quant à la France, elle ne réintègre toujours pas le Top 10 : les Bleus sont à la 12e place (15e il y a un mois).

Pierre Danvoye, Sport/Foot Magazine

La FIFA a publié ce mercredi son nouveau classement, adapté chaque mois. Les Pays-Bas, qui s'étaient installés pour la première fois de l'histoire à la première place en août (en profitant de la défaite de l'Espagne contre l'Italie en match amical), retombent en deuxième position. Les Espagnols retrouvent le leadership et l'Allemagne (que nous affronterons le 11 octobre) reste troisième. Suivent l'Uruguay et le Portugal. Grâce à leur match nul (qui n'aura donc pas servi à rien !) en Azerbaïdjan et leur succès en amical contre les Etats-Unis, les Diables Rouges passent de la 37e à la 34e place (22e pays européen). On ne peut donc pas tout à fait donner tort à Georges Leekens quand il dit que nous progressons à vive allure : la Belgique était 62e il y a juste un an... Bon à savoir aussi : le Brésil n'est que 7e, l'Angleterre 8e et l'Argentine 10e. Quant à la France, elle ne réintègre toujours pas le Top 10 : les Bleus sont à la 12e place (15e il y a un mois). Pierre Danvoye, Sport/Foot Magazine