La faute commise par Robert Kubica (Ford) dans la superspéciale lui ayant permis de gagner un rang, Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC)a conclu la première journée du rallye du Mexique dans le top 5. "Durant la boucle initiale, je ne me sentais pas 100% en confiance avec la voiture. A l'assistance, j'ai effectué quelques ajustements sur le set-up et le comportement de l'auto s'est amélioré, me permettant de signer des performances intéressantes. Je suis globalement satisfait de cette première journée. Occuper la 5e place n'est pas mal! Il faut rappeler que le team Hyundai affronte pour la première fois ce rallye très spécifique en raison de l'altitude qui influence le rendement des moteurs. Nous avons tenté de simuler ces conditions durant nos essais mais rien ne remplace jamais la course ! Nous avons encore appris énormément de choses en ce début de rallye et c'est donc positif." Outre Thierry Neuville et son équipier Nicolas Gilsoul, un troisième Belge défend le pavillon Hyundai au Mexique puisque Stéphane Prévot épaule l'Australien Chris Atkinson. Les deux hommes ont connu un début de rallye difficile mais ont vu également la situation s'améliorer durant la seconde boucle. "Nous avons perdu du temps en disputant une spéciale avec le moteur en mode sécurité puis nous avons volontairement ralenti car nous pensions avoir endommagé la suspension. Mais ensuite, nous avons pu hausser le ton pour revenir en 8e position et nous comptons bien poursuivre sur cette lancée." (Belga)

La faute commise par Robert Kubica (Ford) dans la superspéciale lui ayant permis de gagner un rang, Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC)a conclu la première journée du rallye du Mexique dans le top 5. "Durant la boucle initiale, je ne me sentais pas 100% en confiance avec la voiture. A l'assistance, j'ai effectué quelques ajustements sur le set-up et le comportement de l'auto s'est amélioré, me permettant de signer des performances intéressantes. Je suis globalement satisfait de cette première journée. Occuper la 5e place n'est pas mal! Il faut rappeler que le team Hyundai affronte pour la première fois ce rallye très spécifique en raison de l'altitude qui influence le rendement des moteurs. Nous avons tenté de simuler ces conditions durant nos essais mais rien ne remplace jamais la course ! Nous avons encore appris énormément de choses en ce début de rallye et c'est donc positif." Outre Thierry Neuville et son équipier Nicolas Gilsoul, un troisième Belge défend le pavillon Hyundai au Mexique puisque Stéphane Prévot épaule l'Australien Chris Atkinson. Les deux hommes ont connu un début de rallye difficile mais ont vu également la situation s'améliorer durant la seconde boucle. "Nous avons perdu du temps en disputant une spéciale avec le moteur en mode sécurité puis nous avons volontairement ralenti car nous pensions avoir endommagé la suspension. Mais ensuite, nous avons pu hausser le ton pour revenir en 8e position et nous comptons bien poursuivre sur cette lancée." (Belga)