En se montrant le plus rapide dans six des sept étapes spéciales, le Néerlandais Kevin Abbring a marqué de son emreinte la première étape du rallye d'Ypres. Au terme de ce copieux hors d'oeuvre, il compte 24.8 d'avance sur l'octuple vainqueur Freddy Loix (Skoda Fabia S2000), lequel avoue avoir tout donné : "Ils vont vite, ces petits jeunes! Mais j'apprécie ce genre de bagarre. Et puis la journée de samedi s'annonce très longue..." La 3e place est occupée par le leader du championnat d'Europe, le Finlandais Esapekka Läppi (Skoda Fabia S2000) qui accuse 39.8 de retard sur le leader. On pointe ensuite un excellent Cédric Cherain (Ford Fiesta R5) à 53.8 de Kevin Abbring. Le top 5 est complété par l'Allemand Sepp Wiegand (Skoda Fabia S2000) relégué à 1:32.0 du meneur et directement menacé par le Néerlandais Hermen Kobus (Ford Fiesta S2000) qui le suit à 01.2. Parmi les malchanceux, on pointe Luca Rossetti (Skoda) retardé par une sortie dans la 6e spéciale, Craig Breen (Peugeot) victime d'une crevaison puis d'ennuis de freins, Vincent Verschueren (Citroën) en proie à des soucis d'alimentation, Robert Consani (Peugeot) stoppé par un début d'incendie et Bernd Casier (Ford) contraint à l'abandon après avoir arraché une roue au bout de quelques kilomètres. Treize étapes spéciales figurent au programme de samedi; départ à 10h10, arrivée à 22h15. . (Belga)

En se montrant le plus rapide dans six des sept étapes spéciales, le Néerlandais Kevin Abbring a marqué de son emreinte la première étape du rallye d'Ypres. Au terme de ce copieux hors d'oeuvre, il compte 24.8 d'avance sur l'octuple vainqueur Freddy Loix (Skoda Fabia S2000), lequel avoue avoir tout donné : "Ils vont vite, ces petits jeunes! Mais j'apprécie ce genre de bagarre. Et puis la journée de samedi s'annonce très longue..." La 3e place est occupée par le leader du championnat d'Europe, le Finlandais Esapekka Läppi (Skoda Fabia S2000) qui accuse 39.8 de retard sur le leader. On pointe ensuite un excellent Cédric Cherain (Ford Fiesta R5) à 53.8 de Kevin Abbring. Le top 5 est complété par l'Allemand Sepp Wiegand (Skoda Fabia S2000) relégué à 1:32.0 du meneur et directement menacé par le Néerlandais Hermen Kobus (Ford Fiesta S2000) qui le suit à 01.2. Parmi les malchanceux, on pointe Luca Rossetti (Skoda) retardé par une sortie dans la 6e spéciale, Craig Breen (Peugeot) victime d'une crevaison puis d'ennuis de freins, Vincent Verschueren (Citroën) en proie à des soucis d'alimentation, Robert Consani (Peugeot) stoppé par un début d'incendie et Bernd Casier (Ford) contraint à l'abandon après avoir arraché une roue au bout de quelques kilomètres. Treize étapes spéciales figurent au programme de samedi; départ à 10h10, arrivée à 22h15. . (Belga)