Malgré un tête à queue au volant de sa Volkswagen Polo, Latvala devance en effet de 30 secondes son coéquipier français et repousse la Citroën DS3 du Britannique Kris Meeke à 3 minutes et 47 secondes. Après un "mano a mano" avec le Français vendredi, le vainqueur du rallye de Suède, constant dans la performance en Argentine, a remporté 3 des 4 spéciales de samedi, 5 sur 10 depuis le début du rallye. Comme Latvala, Ogier a fait un tête à queue dans l'avant-dernière spéciale qui lui a fait perdre une dizaine de secondes. Vainqueur à Monte-Carlo, au Mexique et au Portugal cette saison, Sébastien Ogier, 30 ans, devra certainement attendre pour inscrire son nom au palmarès du rallye d'Argentine, remporté par Sébastien Loeb à 8 reprises, dont la dernière l'an dernier. Revanchard après une panne d'alternateur dans l'ES5 vendredi, le 3-ème pilote Volkswagen, le Norvégien Andreas Mikkelsen, a refait une grande partie de son retard et s'est hissé à la 4-ème place à 5 min 43 sec. Thierry Neuville (Hyundai i20), désormais 5-ème à 6 min 41 sec de Latvala, le Norvégien Mads Ostberg (Citroën DS3) et le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS), ont effectué une belle remontée après leurs sorties de route ou ennuis mécaniques qui les ont empêché de terminer vendredi. (Belga)

Malgré un tête à queue au volant de sa Volkswagen Polo, Latvala devance en effet de 30 secondes son coéquipier français et repousse la Citroën DS3 du Britannique Kris Meeke à 3 minutes et 47 secondes. Après un "mano a mano" avec le Français vendredi, le vainqueur du rallye de Suède, constant dans la performance en Argentine, a remporté 3 des 4 spéciales de samedi, 5 sur 10 depuis le début du rallye. Comme Latvala, Ogier a fait un tête à queue dans l'avant-dernière spéciale qui lui a fait perdre une dizaine de secondes. Vainqueur à Monte-Carlo, au Mexique et au Portugal cette saison, Sébastien Ogier, 30 ans, devra certainement attendre pour inscrire son nom au palmarès du rallye d'Argentine, remporté par Sébastien Loeb à 8 reprises, dont la dernière l'an dernier. Revanchard après une panne d'alternateur dans l'ES5 vendredi, le 3-ème pilote Volkswagen, le Norvégien Andreas Mikkelsen, a refait une grande partie de son retard et s'est hissé à la 4-ème place à 5 min 43 sec. Thierry Neuville (Hyundai i20), désormais 5-ème à 6 min 41 sec de Latvala, le Norvégien Mads Ostberg (Citroën DS3) et le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS), ont effectué une belle remontée après leurs sorties de route ou ennuis mécaniques qui les ont empêché de terminer vendredi. (Belga)