L'ancien N.1 mondial, retombé au 5e rang du classement ATP après sept mois de pause sur blessure, a eu besoin de 1h27 pour battre le 128e joueur mondial, face auquel il a perdu son service dès le premier jeu du match. "Je suis heureux de gagner ce premier match de simple après si longtemps, j'ai encore besoin de temps et pour retrouver mon jeu mais jusqu'à présent les sensations sur le court ont été bonnes", a indiqué Nadal, tête de série N.1. L'Espagnol a été contraint d'observer la plus longue pause de sa carrière pour soigner son genou gauche (syndrome de Hoffa, une inflammation de la boule graisseuse derrière le tendon rotulien). "Pour moi, l'essentiel est de passer le plus de temps possible sur le court, mes victoires ici (en double et en simple) me permettent deux jouer deux matches de plus", a dit Nadal, qui rencontrera vendredi un compatriote, Albert Montanes ou Daniel Gimeno-Traver, pour une place en demi-finale. "L'entraînement c'est une chose mais jouer un match est totalement différent, a-t-il expliqué. En match, tu ne peux pas gérer ton effort." Le septuple vainqueur de Roland-Garros devrait disputer ensuite les tournois sur terre battue de Sao Paulo au Brésil et d'Acapulco au Mexique. (FELIPE GAMBOA)

L'ancien N.1 mondial, retombé au 5e rang du classement ATP après sept mois de pause sur blessure, a eu besoin de 1h27 pour battre le 128e joueur mondial, face auquel il a perdu son service dès le premier jeu du match. "Je suis heureux de gagner ce premier match de simple après si longtemps, j'ai encore besoin de temps et pour retrouver mon jeu mais jusqu'à présent les sensations sur le court ont été bonnes", a indiqué Nadal, tête de série N.1. L'Espagnol a été contraint d'observer la plus longue pause de sa carrière pour soigner son genou gauche (syndrome de Hoffa, une inflammation de la boule graisseuse derrière le tendon rotulien). "Pour moi, l'essentiel est de passer le plus de temps possible sur le court, mes victoires ici (en double et en simple) me permettent deux jouer deux matches de plus", a dit Nadal, qui rencontrera vendredi un compatriote, Albert Montanes ou Daniel Gimeno-Traver, pour une place en demi-finale. "L'entraînement c'est une chose mais jouer un match est totalement différent, a-t-il expliqué. En match, tu ne peux pas gérer ton effort." Le septuple vainqueur de Roland-Garros devrait disputer ensuite les tournois sur terre battue de Sao Paulo au Brésil et d'Acapulco au Mexique. (FELIPE GAMBOA)