Un assist et un but, celui de la victoire 2-1 à la 90e minute : l'entrée au jeu d'Omar El Kaddouri a fait basculer le match des Espoirs contre l'Angleterre, jusque là maîtresse de son sujet, hier soir à Mons.

Encore un joueur méconnu en Belgique, puisqu'il a émigré à l'étranger avant d'avoir pu goûter à notre D1. Ce Belgo-Marocain de 20 ans a grandi à Schaerbeek et a été formé à Anderlecht. C'est lors d'un tournoi de jeunes à Viareggio qu'il a été repéré par Brescia.

Depuis cette saison, il est titulaire en Série B italienne. Il possède toujours la double nationalité et sera amené, tôt ou tard, à choisir entre les Diables Rouges et les Lions de l'Atlas.

"Qu'est-ce qui pourrait faire pencher la balance en faveur de l'un ou de l'autre? Franchement, je n'en sais rien", reconnaît-il. "Lorsque je serai amené à faire un choix, je laisserai parler mon coeur. Mais pour l'instant, le dilemme ne se pose pas puisque je n'ai pas encore reçu de double convocation".

Daniel Devos, Sport/Foot Magazine

Un assist et un but, celui de la victoire 2-1 à la 90e minute : l'entrée au jeu d'Omar El Kaddouri a fait basculer le match des Espoirs contre l'Angleterre, jusque là maîtresse de son sujet, hier soir à Mons. Encore un joueur méconnu en Belgique, puisqu'il a émigré à l'étranger avant d'avoir pu goûter à notre D1. Ce Belgo-Marocain de 20 ans a grandi à Schaerbeek et a été formé à Anderlecht. C'est lors d'un tournoi de jeunes à Viareggio qu'il a été repéré par Brescia. Depuis cette saison, il est titulaire en Série B italienne. Il possède toujours la double nationalité et sera amené, tôt ou tard, à choisir entre les Diables Rouges et les Lions de l'Atlas. "Qu'est-ce qui pourrait faire pencher la balance en faveur de l'un ou de l'autre? Franchement, je n'en sais rien", reconnaît-il. "Lorsque je serai amené à faire un choix, je laisserai parler mon coeur. Mais pour l'instant, le dilemme ne se pose pas puisque je n'ai pas encore reçu de double convocation". Daniel Devos, Sport/Foot Magazine